N° 0026

AFFICHES DE LA FRANCHE-COMTÉ 2 (1779-1782)

Titre(s)

Nouvelles Feuilles hebdomadaires des Affiches et Annonces de la Franche-Comté.

Continuation des Affiches de la Franche-Comté 1.

Continué, à partir du 6 janvier 1783 par le Journal de la Franche-Comté.

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

Un avis en tête du volume de 1779 déclare: «M. Dard de Bosco, autorisé par Arrêt du Parlement pour reprendre la continuation de la feuille périodique des Affiches et Annonces de Franche-Comté, dont la distribution a été interrompue depuis le 2 mai 1775, se propose de faire paraître régulièrement chaque semaine à commencer au premier janvier 1779 une nouvelle feuille hebdomadaire dans laquelle il annoncera avec la plus grande exactitude toutes les ventes, demandes, emprunts, pertes, événements singuliers, découvertes sur l'agriculture, ouvrages nouveaux de tous les genres [...]». Le journal paraît à partir du 8 janvier 1779, le vendredi, jusqu'à la fin de 1782; mais il doit désormais obtenir un permis d'imprimer pour chaque feuille (premier permis daté du 2 janv. 1779). Il sera publié très régulièrement (52 ou 53 livraisons par an) jusqu'en décembre 1782 et suivi immédiatement, sans changement de présentation, par le Journal de la Franche-Comté.

Description de la collection

Un volume comprenant les années 1779 (212 p.), 1780 (210 p.), 1781 (210 p.), 1782 (210 p.).

Devise en page de titre: Qui legis ista, tuam reprehendo, si mea laudas omnia, stultitiam, si nihil, invidiam. Audoen. Devise latine variable en tête de chaque numéro. Seul le premier numéro de l'année comporte le titre encadré et orné; les numéros ne comportent que la date.

Cahiers de 4 p. in-4°, 190 x 245.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

«De l'Imprimerie de J.M. Couché, Imprimeur de Mgr. l'Archevêque». Distribué par le Bureau des Affiches, n° 188 Grand Rue, à Besançon.

Abonnement à 8 £ pour Besançon, 10 £ pour le royaume. D'après le Prospectus de janvier 1779, le nombre des souscripteurs s'était «multiplié» de 1766 à 1775.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

Jean Etienne DARD DE BOSCO (1741-1816), auteur d'une traduction d'Horace, mécanicien et physicien, fils d'un associé de Servandoni (voir n° du 3 mars 1780). Il fut aidé par Guillaume ROUSSEL DE BRÉVILLE (1729? -1807), membre associé de l'Académie de Besançon (voir L. Suchaux, Galerie biographique du département de la Haute-Saône, Vesoul, 1864, p. 370-371).

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Le Prospectus de janvier 1779 reprend le programme de Viguier, mais accentue sa tentative d'ouverture sur l'extérieur: on se propose d'établir une correspondance avec l'étranger et avec les autres directeurs d'Affiches provinciales, afin de «multiplier les objets de cette feuille»; on fait appel aux lecteurs: «quelques pièces fugitives, soit en prose, soit en vers, relèveront de temps en temps la monotonie qui pourroit s'y trouver». Toutefois, les autorités ont dû s'alarmer de l'afflux de nouvelles étrangères; un nouveau plan est annoncé le 22 décembre 1780: «[...] on aura soin de n'y insérer que des articles absolument relatifs à notre Province, en ce qui concerne l'Agriculture, le Commerce, les Arts, les Sciences, les Lettres, les différentes parties de l'Histoire, etc.». On affirme garder en réserve nombre de «productions indigènes». Malgré les ambitions et les efforts de Dard de Bosco, malgré le léger dédain qu'il affichait dans son prospectus à l'égard des «gazettes domestiques», le changement, par rapport à la feuille de Viguier, est assez réduit.

Table imprimée pour 1779 et 1780 à la fin du tome de 1780; table manuscrite pour 1779-1783 à la fin du volume.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.M. Besançon, Rés. 6210.

Bibliographie

Vogne M., La Presse périodique en Franche-Comté des origines à 1870,s.n., t. I, 1977, p. 16-19; t. III, 1978, p. 47-50.

Historique

Dard de Bosco a certainement tenté de renouveler les Affiches de la Franche-Comté de leur donner un tour plus littéraire ou culturel. Comme son prédécesseur Viguier, il a puisé dans les Affiches des autres provinces et dans les gazettes étrangères, mais sans parvenir à donner autre chose qu'une rubrique de «Variétés». Cette tentative d'ouverture lui a sans doute valu en 1780 un rappel à l'ordre de l'intendant Lacoré. Celui-ci semble parfois considérer le journal comme sa propre feuille d'avis: on le voit publier, sous la plume de son caviste, une liste de vieilles bouteilles de vin de Bourgogne à vendre à l'unité (2 févr. 1781), ce qui nous renseigne sur le Cours des millésimes illustres, mais montre assez ce qu'il attendait des Affiches de la Franche-Comté. Dard de Bosco cherchera alors, comme le faisaient dans les années 1780 un certain nombre de directeurs d'Affiches, à dissocier la partie culturelle des Affiches de leur partie «annonces et avis divers»; et c'est sans doute ce qu'annonce très discrètement le changement de titre de janvier 1783; mais le Journal de la Franche-Comté (voir ce titre) ne sera que le troisième avatar d'une feuille condamnée à rester, par la volonté des autorités locales, une feuille d'annonces.

Auteur

Jean SGARD

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH