N° 0033

AFFICHES DE LORRAINE (1769-1773)

Titre(s)

Affiches de Lorraine [ou Affiches des Trois-Evêchés, feuille hebdomadaire.

Le même périodique paraît de 1769 au début de 1773 sous les deux titres; le directeur et l'imprimeur sont les mêmes, les articles aussi, mais les annonces diffèrent partiellement, selon qu'elles s'adressent plus spécialement à Metz et au pays messin, ou à Nancy.

Continué par les Affiches, annonces et avis divers pour les Trois-Evêchés et la Lorraine (1773-1778); puis par les Affiches des Evêchés et Lorraine (1779-1790); puis en 1790 par le Journal des départements de la Moselle, de la Meurthe, de la Meuse, des Ardennes et des Vosges.

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

Hebdomadaire paraissant le samedi (le dimanche pour les premiers numéros), de septembre 1769 au 2 janvier 1773; avec permission et privilège du Roi.

Description de la collection

Trois volumes de pagination continue pour l'année: n° 1-14, 1769, 56 p.; n° 1-52, 1770, 208 p.; n° 1-52, 1771, 208 p.; n° 1-52, 1772, 238 p.; n° 1, 1773, 4 p.

Cahiers de 4 p. in-4° sur deux colonnes, 175 x 245. Titre encadré en première page.

En tête du t. 1 est relié une sorte de supplément aux Affiches «Avis sur un objet très-intéressant qui va désormais faire partie des Petites Affiches des Trois Evêchés», Metz, J.P. Collignon, 1770; suivi de: Recueil périodique des arrêts du Parlement de Metz, qui préjugent des questions de droit, avec les motifs qui ont déterminé à les rendre1771, un vol. de 20 feuilles, p. 1-80. Chaque feuille, non datée, prend le numéro d'ordre; les arrêts, deux à trois par feuille, mais parfois sur plusieurs feuilles, suivent l'actualité. Un avis à la fin du n° 1 signale qu'on a renoncé à donner aux Affiches un supplément, et préféré un recueil particulier. Prix de la souscription: 3 £ pour les abonnés aux Affiches, 6 £ pour les autres.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Metz, Joseph Antoine, Imprimeur ordinaire du Roi, place des Charrons; à partir du 7 juillet 1770 (n° 27), l'imprimeur est Joseph Pierre Collignon, Imprimeur ordinaire du Roi, à la Bible d'Or. A partir du 4 juillet 1772 (n° 27), l'imprimeur devient Jean-Baptiste Collignon, cousin du précédent, qui a démissionné en sa faveur, mais garde seul la charge d'Imprimeur du Roi.

Souscription à Metz, au bureau rue Fournirue n° 2873, et à Nancy, chez Henri Haener, libraire 337 rue Saint-Dizier. Prix de la souscription, 6 £ à Metz, 7 £ 10 s. par poste, 9 £ pour le royaume.

Le périodique connaît à plusieurs reprises des difficultés dont il fait état; en décembre 1771, le rédacteur énumère parmi les souscripteurs fidèles «les personnes en place, une partie des membres de l'Académie, les communautés religieuses, le plus grand nombre des Messieurs du Chapitre de la cathédrale, et bien des citoyens éclairés»; il se flatte du concours effectif de l'Intendant des Trois-Evêchés, et espère celui de l'Intendant de Lorraine.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

CORDIER DE CLERMONT, puis Albert BRONDEX en août 1770. Collaborateur occasionnel: François de Neufchâteau (par ex. le 24 août 1771, «Epître sur l'éducation de la jeunesse»).

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Biens et charges à vendre; avis divers: littérature, inventions et découvertes (médecine, agriculture, vie quotidienne), législation. La feuille doit être «une voie simple et facile par laquelle on peut communiquer à ses concitoyens tout ce qu'on sait pouvoir leur être utile, tout ce qui peut les éclairer et contribuer à leur bonheur» (29 déc. 1774).

Dans ces premières années, il y a beaucoup d'extraits des autres gazettes; cela confine parfois au pillage: un «précis des dernières nouvelles du monde», tiré de la Gazette de France, renseigne sur les guerres en cours (Espagne, Pologne); il sera interdit par ordres supérieurs; les lecteurs le regretteront. L'apparition de la rubrique de la conservation des hypothèques pose un problème au rédacteur: elle alourdit la publication selon ceux qu'elle n'intéresse pas; d'autres voudraient au contraire qu'elle ne soit pas limitée au bailliage de Metz; d'où différentes formules: supplément au numéro (mars 1772), insertion dans le numéro ordinaire, ou même, disparition de la rubrique (oct. 1772). On tentera aussi d'en faire un supplément complet (pour 37 bailliages) et payant (3 £ pour 20 numéros en 1773), pour revenir à l'insertion dans le numéro ordinaire. Le rédacteur proclame sa volonté de privilégier tout ce qui concerne sa province, mais le résultat n'est pas encore très net.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

Affiches des Trois-Evêchés B.M. Metz, LSG 112, t. 1 et 2; Affiches de Lorraine B.M. Nancy, 775260.

Bibliographie

Barbé J.J., Les Journaux de Moselle: bibliographie et histoireMetz, Imprimerie Lorraine, 1928. – Ronsin A., Les Périodiques lorrains antérieurs à 1800: histoire et catalogueNancy, 1964. – Sur Albert Brondex, art. de Barbé dans Le Pays lorrain1926, p. 119-123 (reproduit dans Le Messin du 29 mars 1926 et dans Le Lorrain du 15 avril 1926).

Auteur

Denise KOSZUL

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH