AFFICHES DE PARIS 2

Numéro

0048

Titre(s)

Les Affiches de Paris.

Devient à partir du 10 octobre 1746: Les Affiches de Paris, etc.; puis, le 29 mai 1747: Les Affiches de Paris, avis divers, etc.

Continué par: Annonces, affiches et avis divers (1751-1811).

1745
1751

Titre indexé

AFFICHES DE PARIS 2

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

Bihebdomadaire paraissant le lundi et le jeudi du 22 février 1745 au 3 mai 1751. Publié avec simple permission; approbation signée de Crébillon.

Description de la collection

7 vol.; 100 ou 101 numéros par an (un numéro est sauté pour les fêtes de la Toussaint et quelquefois de la Trinité). Chaque numéro est de 8 p., d'un format oblong très particulier, 90 x 245.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Antoine Boudet, imprimeur du Chatelet, rue Saint Jacques. Souscription: 24 £ à l'année.

Le volume de l'année 1748 est précédé d'une allégorie gravée de Mondon d'après Baudouin représentant, sous le titre du journal, la Renommée entourée d'angelots affichant les titres des rubriques du journal sur un monument; elle porte une devise tirée d'Horace: Segnius irritant animos demissa per aurem quam quae sunt oculis subjecta. Nouvelle gravure par Fessard d'après N. Cochin pour les années 1749 et 1750: plusieurs angelots en pyramide portant encore les titres des rubriques, s'élèvent jusqu'à la devise: Vervis Fama decet, scriptis nos certius Urbem.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

Antoine BOUDET.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Vente et location de biens, maisons, inventaires, etc.; annonces de spectacles ou de prédications, annonces d'expériences de physique publiques et payantes; ordonnances des tribunaux, arrêts du parlement; arrivée de marchandises; billets d'enterrement, cours de change, listes de livres imprimés, exceptionnellement annonces de mariages, annonces de prières de 40 heures, avis divers (capitation, chiens ou objets perdus), avis relatifs à l'université (en latin), règlement du tirage de la loterie royale, numéros gagnants de celle-ci et de celle de la Compagnie des Indes.

Historique

En créant ses Affiches, Antoine Boudet s'inspire essentiellement de la formule des Affiches de Paris, des provinces et des pays étrangers de 1716. Son projet jouit d'un tel succès dès ses premières années que le chevalier de Meslé projette de s'en emparer. A force d'intrigue il obtient, le 9 mai 1749, le privilège exclusif «des feuilles périodiques». Mais Aunillon, s'avisant que les Affiches dépendent de son privilège pour la Gazette, s'oppose à l'enregistrement de ce nouveau privilège. Le 18 juin 1749, il traite avec Boudet: contre un fermage annuel de 2000 £, celui-ci recevait le droit de publier ses Affiches pendant neuf ans. Cependant Meslé persévère et en mai 1750 Aunillon finit par lui céder le privilège de la Gazette. De nouvelles lettres patentes (au nom de Le Bas de Courmont) en 1751 interdisent à Boudet la publication de ses Affiches. Ayant obtenu lui-même un privilège général pour le Journal œconomique, il cesse définitivement la publication de ses Affiches avec le numéro du 3 mai 1751 (voir Affiches de Paris 3).

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.N., Rés. m V 369 (1746-1750): il manque les années incomplètes de 1745 et 1751.

Bibliographie

D.P. 2 (art. «Boudet», «Meslé», «Le Bas de Courmont», «Aunillon»).

Date indexée

1745
1746
1747
1748
1749
1750
1751