N° 0058

AFFICHES DE REIMS (1772-1805)

Titre(s)

Affiches, annonces et avis divers de Reims et Généralités de Champagne.

Devient à partir du 5 janvier 1778: Affiches de Reims et Généralité de Champagne; puis le 1er janvier 1781: Journal de Champagne puis le 27 août 1792: Journal général des départements de la Marne, de la Haute-Marne etc.; le 20 juillet 1795: Journal de Rheims et des départements etc.; le 20 octobre 1797: Affiches, annonces et avis divers de Rheims et des départements etc.; le 10 floréal, An IX: Journal de Rheims et du département de la Marne

.

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

6 janvier 1772 – 27 avril 1805, avec quelques interruptions pendant la Révolution. Prospectus en tête de la collection.

Périodicité hebdomadaire (ou décadaire); paraît le lundi.

Description de la collection

La collection de Reims rassemble en 15 vol. la totalité de la publication. Chaque volume regroupe en moyenne 2, et parfois 3 années; dans les tomes annuels (en moyenne de 208 p.) sont rassemblés les 52 numéros de 4 p. in-4°: 125 x 194 pour les 2 premiers vol.; 192 x 249 pour le reste de la collection.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Reims, Adrien Joseph Havé, rue de l'Echauderie. Imprimé par Jeunehomme, puis par l'Imprimerie du journal. Souscription chez Jeunehomme, rue des Tapissiers à Reims; prix de l'abonnement: 6 £ pour Reims, 7 £ 10 s. ailleurs. Les A.D. de l'Aube gardent des bandes d'abonnement à l'ordre du notaire Delion (cote 48 H 465).

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

Adrien Joseph HAVÉ, avec la collaboration d'érudits locaux.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Contenu annoncé dans le Prospectus du 6 janvier 1772: petites annonces, prix des denrées, ventes diverses, titres des livres nouveaux. Les annonces de ventes constituent la rubrique principale; on trouve cependant parfois des articles de morale, d'économie, d'histoire ou d'archéologie et quelques comptes rendus de livres.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.M. Reims, CR. V. 1189 M. Rés. Cette collection complète, actuellement la seule connue, est reliée en parchemin vert; il s'agit de l'exemplaire personnel de Havé, comme l'atteste l'ex-libris au dos des volumes: «Ex libris Adr. Jos. Havé»; B.M. Troyes, RR 69 (les années 1782-1784 du Journal de Champagne).

Bibliographie

Jadart H., «Chronique rémoise de la fin du XVIIIe siècle tirée des Affiches de Reims de Havé (1772-1805)», Travaux de l'Académie nationale de Reims, 96e vol., 1893-1894, t. II, p. 1-56. – Clause G., «Le premier journal champenois, le Journal de Rheims de Havé au cours de la Révolution française», Mémoires de la Société d'agriculture, commerce, sciences et arts de la Marne, t. 88, année 1973, p. 183-219.

Historique

Né à Romain près de Reims le 4 septembre 1739 et mort à Reims le 8 juillet 1817, Adrien Joseph Havé fit toute sa carrière dans cette ville. Il y fit ses études de droit et fut inscrit avocat au Parlement en 1762. Après un séjour à Paris de 1768 à 1771, en qualité de secrétaire du Lieutenant-Général de Police, il revint à Reims pour fonder les Affiches. Malgré des débuts difficiles et une médiocre diffusion (voir le numéro du 19 févr. 1776, p. 35), le journal connut un cours régulier, interrompu seulement à quelques reprises par les événements révolutionnaires et notamment par l'arrestation de Havé. Homme cultivé, bon juriste, bibliographe et bibliophile, écrivain à ses heures (voir la liste de ses productions dans Cior 18, n° 33571-33580), Havé ne put cependant jamais donner à son journal l'ampleur qu'il souhaitait; et les efforts qu'il fit pour propager les Lumières dans sa ville restèrent vains; il ne put, en particulier, mener à bien une souscription pour la fondation d'une bibliothèque publique en 1773 (voir Jadart, p. 6-7). Avec des visées très utilitaires et un tirage certainement restreint, les Affiches de Reims connurent pourtant une large diffusion dans l'ensemble de la province et touchèrent, sous la Révolution, jusqu'à cinq départements.

Auteur

Anonyme

Additif

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables: A compléter par la notice de Georges Clause, parue dans La Presse départementale en révolution (1789-1799), Cahiers de l’Institut français de presse, n°3, 1992, p. 105-111. Voir en particulier l’histoire de l’interminable conflit qui oppose le rédacteur Havé à son confrère des Affiches de Troyes, Sainton. Celui-ci obtient enfin en avril 1789 le privilège pour les extraits des hypothèques, ce qui fait perdre à Havé les abonnés qu’il avait gardés dans la région troyenne. G. Clause montre en outre comment la publication des hypothèques était la principale ressource d’un journal très pauvre en informations.

Auteur additif

Jean SGARD

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH