N° 0064

AFFICHES DE SENS (1772-1844)

Titre(s)

Annonces, Affiches et Avis divers de la Ville et Bailliage de Sens et du Bailliage de Villeneuve-le-Roi.

paru d'abord sous le titre de: Extraits des contrats des biens vendus et qui sont exposés pendant deux mois au Tableau placé dans l'Auditoire du Bailliage de Sens en exécution de l'Edit du mois de juin 1771 (janv. 1772 – févr. 1773).

Devient à partir de janvier 1774: Affiches, Annonces et Avis divers du Senonois

Continué par: Affiches, annonces et avis divers de la ville et arrondissement de Sens (à partir du 20 déc. 1811), etc.

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

Janvier 1772 à 1844. Privilège: avril 1773. Paraît le 10 et le 25 de chaque mois. 24 numéros par an.

Description de la collection

Nombre de volumes: 4 + 19. 175 x 245. Vol. 1. Extraits 1772, 49 p.; 1773, 16 p. Annonces 1773, 114 p. 1774, 112 p. 1775, 108 p. 1776, 129p. 1777, 127p. Les trois dernières années ont une table chacune. Vol. 2: 1778-1782 manque. Vol. 3: 1783, 112 p. 1784, 148 p. 1785, 148 p. 1786, 148 p. 1787, 138 p. 1788, 148 p. (chaque année possède une table). Vol. 4: 1789, 149 p. ainsi que 1790, 1791, 1792. L'année 1793 s'arrête au 25 septembre. Format in-4°.

Devise: n° 1, de 1775 à 1776, Misceat haec Pagella utinam dulci utile semper! Gratior hinc veniet, lector amice, tibi n° 1 de 1776, Nulla expugnabilis arte urbs antiqua Senon n° 1 de 1783. Quid dem? Quid non dem? Renuis tu quod petit alter (Hor.)

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Sens, grande rue. Imprimeur Tarbé, puis Mme Veuve Tarbé (1785). Imprimeur avec privilège (dès avril 1773); Imprimeur du Roi (depuis n° 15 de 1775, 25 août); Imprimeur du Roi, avec approbation de M. le Lieutenant Général de Police (à partir de 1783). Prix à Sens, 4 £. Abonnement pour 1774-1783: 100 s.; pour 1784: 6 £.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

L'Avis contenu dans le n° 1 de 1774 insiste sur l'utilité publique des Affiches. Le n° 1 de 1775, dans une présentation (p. 3), annonce la parution des contrats civils et vante les Affiches comme devant «faciliter toute espèce de vente et d'achats par la voie des Annonces et avis divers» et «faire part au Public des productions littéraires». En 1776, «on donne en plus des Contrats de Bailliages de Sens et Villeneuve-le-Roi ceux des Bailliages de Moret et de Nemours plus le Bailliage de Nogent-sur-Seine» (confirmation d'une annonce faite en 1775, p. 100 et p. 108). Le n° 1 de 1777 (p. 8) contient un Avertissement sur l'extension des Affiches qui comprendra les rubriques suivantes: Avis divers, Agriculture, Commerce, Sciences, Arts (arts libéraux et arts mécaniques).

Malgré les avis, présentations, avertissement annuels, les Affiches ont un contenu fort stable et leur structure, de 1773 jusqu'au n° 15 (10 août) de 1789, ne changera guère. La moitié du journal est occupée par le relevé des contrats, les annonces et avis ne dépassant pas une page. La part de la poésie est parfois importante, notamment en 1777.

Vers 1785, la partie littéraire s'étend jusqu'à tenir trois ou quatre pages. Ce sont des énigmes versifiées, des logogriphes ou des vers anonymes. A noter deux calligrammes, l'un en forme de verre à pied, l'autre de flacon, qui font l'éloge du vin (25 oct. 1773, p. 69) et deux pièces de Voltaire: un envoi à Mme D. (n° 6, 1774) et une Epître à Henri IV sur l'avènement de Louis XVI (n° 19, 1774). En 1775, les Affiches proposent 32 livres nouveaux chez Tarbé, en 1776, 57 et en 1777, 21. Les mélanges historiques apparaissent en 1783. Dans les mêmes années, augmente le nombre d'ouvrages consacrés à l'agriculture. La place de la littérature ne diminue qu'à partir du 10 mai 1789 (n° 9). L'insertion de lettres de lecteurs et de nouvelles empruntées à d'autres Affiches de province complète le journal. La narration d'événements y est rare jusqu'au n° 15 de 1789: il s'agit d'une actualité touchant au roi (naissance du dauphin, décès du roi...) ou à la vie religieuse (visite de Mgr de Luynes dans son diocèse, nomination au sein du clergé...). Chaque numéro donne le prix des grains au marché de Sens et de Villeneuve, ainsi que le résultat de la Loterie Royale. A partir de 1776, le premier numéro de l'année contient un discours sur un sujet littéraire (exemple n° 1 de 1789: sur le langage des Signes).

Tables intégrées: 1775-1777 et 1783-1788.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.M. Auxerre, S 2 101, jusqu'au n° 18 du 25 sept. 1793, puis Sy 429 (19 vol.); B.M. Sens, fonds local: SL 390.

Bibliographie

Ribière H., Essai sur l'histoire de l'imprimerie dans le département de l'Yonne et spécialement Auxerre, Perriquet, Auxerre, 1858. – Lorin, Essai sur le journalisme dans l'Yonne, A.D. Yonne, ms F 234 (sur les Affiches de Sensvoir p. 233-286).

Auteur

Stéphane SUBTIL

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH