N° 0191

CAHIERS DE LECTURE (1784-1794)

Titre(s)

Cahiers de lecture.

Continué en 1796 par les Nouveaux Cahiers de lecture.

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

Revue mensuelle créée en 1784, les Cahiers sont réorganisés en 1785 et sont publiés régulièrement jusqu'en 1794, à raison de quatre cahiers par an regroupés en tomes.

Description de la collection

Sous leur première forme en 1784, les livraisons mensuelles sont composées de 6 cahiers de 16 p., in-8°, 120 x 195, de pagination continue. Un avis à la fin du 1er volume de 1785 déclare: «Plusieurs abonnés ayant désiré un format plus commode et portatif, le rédacteur a cru devoir changer l'ancien format des cahiers de lecture en petit in-8°, en ajoutant une demie feuille aux six dont il était convenu avec ses souscripteurs». Le format est donc réduit aux dimensions de 100 x 170; les livraisons sont regroupées à raison de 4 par vol., ce qui donne 3 vol. par an, et 33 vol. pour l'ensemble de la collection.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

A Gotha, au Bureau des Cahiers de lecture. «On s'abonne à Gotha, au bureau des cahiers de lecture, chez M. le bibliothécaire Reichard, rédacteur au journal». Prix de l'abonnement en 1784: 1 ducat en Allemagne, 12 £ en France.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

Heinrich August Ottokar REICHARD.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Chaque livraison comporte une 1re partie de «manuscrits» ou inédits assez courts, et une 2e partie de «fragments ou extraits de livres»: beaucoup de nouvelles et d'extraits de romans (Florian, Léonard), de fragments de récits de voyages (Ramond, Savary, Chastellux, Tott, etc.), mais aussi des anecdotes historiques, des comptes rendus des spectacles de Paris, des poésies fugitives et en général une partition musicale en fin de volume. Reichard suit fidèlement la formule qui avait fait le succès du Journal de lecture (1775-1780) et qu'il reprendra encore dans ses Nouveaux cahiers de lecture en 1796. Sa vaste culture, sa connaissance des milieux littéraires de Paris et son goût très moderne font de ses Cahiers un fidèle reflet de la littérature française de cette époque.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.N., Z 23887 (1784, avec le titre Journal de lecture au dos de la reliure) et Z 23888 (1785); B.U. Halle, Af 914b.

Auteur

Heidrun WOLLENWEBER

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH