N° 0247

COSTUMES DES GRANDS THÉÂTRES DE PARIS (1786-1789)

Titre(s)

Costumes des Grands Théâtres de Paris en Figures coloriées, accompagnés de Notices intéressantes et curieuses. Ouvrage périodique avec Privilège du Roi.

Modifications du titre : Costumes et Annales des Grands Théâtres de Paris en figures au lavis et coloriées, à partir de la «Ière partie de la seconde année», sans date précise (mi-avril 1787 ?).

Continué par : Recherches sur les Costumes et sur les Théâtres...

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

15 avril 1786 – 8 novembre 1789. Nombre de volumes : 4 ou 7 (voir ci-dessous).

Privilège accordé à Hilliard d'Auberteuil pour dix ans (texte), et au graveur Janinet (figures) ; s.d. Approbation d'abord hebdomadaire par Artaud, puis tous les 24 numéros, soit deux fois par an à partir de 1787. Paraît toutes les semaines, le samedi puis le vendredi à partir du 21 juillet 1786 («ou le dimanche, quand la gravure prend plus de soin et de temps», n°  26, 1789).

Nombre de livraisons : 48, puis 52 ; un volume annuel, d'avril à avril. I : 15 avril 1786 – 15 avril 1787 ; II : avril 17872 – avril 1788 (les dates ne sont plus indiquées) ; III : avril 1788 – mars 1789 ; IV : mars 1789 – 8 nov. 1789 ; p.  50 : une conclusion signée Le Vacher de Chamois.

Les 7 tomes (B.H.V.P.) sont datés ainsi : I : 15 avril 1786 – 13 oct. 1786 ; II : 15 oct. 1786 – 15 avril 1787 ; III : s.d.. – 30 déc. 1787 ; IV : s.d. – 10 avril 1788 ; V : s.d. – 13 sept. 1788 ; VI : s.d. – 16 mars 1789 ; VII : s.d. – 8 nov. 1789.

Description de la collection

48 numéros et 48 gravures, puis 52 numéros et 52 gravures, numérotées au cahier, puis en suivant : 16 feuilles par numéro, puis 12, ou même 8 (déc. 1786).

132 x 218, in-8° ; 174 x 234, in-4° ou 192 x 254, in-4°.

Format in-8° ou in-4° : les cinq premiers numéros n'ont paru à l'origine que dans le format in-4° : à partir du n°  6, les abonnés eurent le choix entre in-8° et in-4°, et les premiers numéros furent réimprimés en in-8° ; les exemplaires in-4° sont donc les seuls à contenir les n°  1 à 5 en premier tirage ; ajoutons que l'édition in-4° est imprimée en in-8°, et les feuilles comportent donc de grands blancs : était-ce pour mettre en valeur les gravures ?

Devises : Quo Phoebus vocet errantes, jubeat que reverti, Virg. Eneid. disparaît au n°  XV, (4 août 1786), parfois au profit de Erat quod tollere veres, puis Vires acquirit eundo. Gravures : des principaux acteurs du Théâtre-Français dans tel ou tel rôle, puis des personnages anonymes (soldats, prêtres ...), puis des armes, des accessoires ; gravures de Janinet ; quelques airs de musique (vaudevilles) imprimés en in-8°, même dans l'éd. in-4°.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Paris. Janinet, graveur, rue Hautefeuille, puis Drouhin, rue Saint-André-des-Arts (mars 89). Associés : Mérigot le jeune, Desene, l'Esclapart, Royer. Imprimeur : Couturier, quai des Grands Augustins, puis veuve Hérissant, rue Neuve N.D.

Bureaux de la souscription : rue Serpente, rue des Fossés Saint-Bernard ; au Palais-Royal, au Bureau du Journal des Costumes des Théâtres.

Prix : in-8°, 30 £ à Paris, 33 (puis 36) £ en province ; in-4°, 42 £ à Paris, 48 £ en province («en petite quantité sur papier superfin»), les figures séparées, à 36 s. chacune.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

Michel René HILLIARD D'AUBERTEUIL : du n°  1 au n°  27 de la 1re année (22 déc. 1786) ; anonyme du n°  28 (4 janv. 1787) au n°  30 de la 2e année (20 janv. 1787) ; Le Vacher de Chamois à partir du n°  31 du 1er févr. 1787.

Directeurs : H. d'Auberteuil, puis Drouhin en mars 1789, puis Le Vacher, qui rachète le privilège en mai 1789. Au mois d'août 1786, difficultés avec les illustrateurs ; le n°  du 1er septembre dans un Avertissement (p.  16) annonce que «la partie gravée de cet ouvrage sera suspendue jusqu'au 15 octobre». Les artistes de cette période changent souvent, hormis Janinet.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Contenu annoncé : notices sur les acteurs. Annonces relatives aux Théâtres. Réflexions littéraires sur les pièces ou sur les rôles.

Contenu réel : le même, plus quelques nouvelles des théâtres étrangers, ou des anecdotes sur les anciens théâtres de Paris. Analyses détaillées de rôles importants.

Intérêt : costumes, jeu des acteurs, Théâtre-Français, Théâtre-Italien (Opéra-comique).

Tous les 12 numéros : table des gravures, des débuts d'acteurs, des pièces nouvelles ; table des noms d'auteurs, des acteurs cités ; table des principales matières.

L'exemplaire des Estampes de la B.N. est suivi d'une table générale et d'une table des Recherches sur les costumes dressées par Seymour de Ricci (8°, 75 p. ms. ; Tb 24 A/4°).

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.N., Estampes, Tb 24/4° (4 vol.) ; des notes ms. (commentaires courts) sont datées (1787 pour la plupart) au bas de nombreuses pages ; B.H.V.P., 102 962 à 102 968 (7 vol.) ; Ars. (coll. incomplète).

Contrefaçons : Un avis aux éditeurs du Journal politypé (n°  XXVIII, 4 janv. 1787, p.  4) se plaint de reproductions frauduleuses de gravures et articles.

Historique

En 1786, Hilliard d'Auberteuil obtient le privilège pour dix ans ; Drouhin en mars 1789, puis Le Vacher lui-même en mai de la même année, le rachètent successivement ; en novembre 1789, il suspend la livraison qui devait être poursuivie (pour l'année en cours) jusqu'en avril 1790, et promet de remplacer par des Recherches sur les Costumes décrites sommairement ci-après : Recherches sur les Costumes et sur les Théâtres de toutes les Nations, tant anciennes que modernes (1790), 2 vol. in-4° (210 x 280) ill. ; + pl. (113 x 160) protégées par un papier de soie.

T. I : costumes et accessoires de l'Andromaque de Racine (6 p.) ; costumes et accessoires de Esther de Racine (80 p.) ; + 8 p. de Table des matières et 6 errata.

T. II : costumes et accessoires de Britannicus de Racine (63 p.) ; costumes et accessoires de Bérénice de Racine (43 p.) ; costumes et accessoires Iphigénie de Racine (60 p.) ; + 7 p. de Table des matières ; ill. (120 x 165).

B.H.V.P., 102 969 ; Opéra, C 55 (1-2) ; B.N., G 7979-7980 ; l'exemplaire G 7979 (t. I, 2e éd., 1802) en tous points semblable à la première édition, comme les observations l'indiquent en effet, possède en plus : des Observations de l'Editeur (Drouhin) concernant la suspension de l'ouvrage précédent, la mort de Le Vacher de Chamois le 2 septembre 1792 à l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés ; un portrait de Le Vacher de Chamois ; Violet (del), Alix (scu.). L'exemplaire de la Réserve des Estampes de la B.N., Tb 24 d Réserve, possède les dessins originaux.

Auteur

Pierre PEYRONNET

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH