ÉTAT DU CIEL *

Numéro

0405

Titre(s)

Etat du ciel pour l'année mil sept cens six ou Journal de ce qui arrivera chaque jour de plus considérable dans le mouvement des Astres avec les Ascensions droites du Soleil, et celles des principales Etoiles, pour avoir l'heure pendant la nuit, Augmenté d'une méthode pour réduire le lever et le coucher des Etoiles, et les Crépuscules du matin et du soir, calculés pour Parts, à l'horizon de toutes sortes d'autres lieux, et pour dresser les thèmes célestes, «par le Sr de Beaulieu». Le nom d'auteur disparaît ensuite et le titre varie très légèrement: en 1712 on ajoute: et les Equations pour régler les Pendules, puis, à partir de 1721, «par le Sieur Desplaces».Est publié en même temps ou à la suite des Ephémérides des mouvements célestes.

1706 ?
1735 ?

Titre indexé

ÉTAT DU CIEL *

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

Le premier volume conservé date de 1706, le dernier de 1735.Le privilège donné à Collombat pour de nombreuses publications dont l'Etat du cieldate du 12 juin 1708, renouvelé le 11 août 1718 signé de S. Hilaire: le privilège ne figure pas dans tous les exemplaires. On retrouve un privilège du 14 décembre 1731 (Sainson) qui sert jusqu'à la fin des exemplaires connus.Les approbations ne sont pas toujours présentes non plus: celle de Saurin du 3 septembre 1705 sert encore en 1712. Approbations de Cassini des 3 décembre 1720, 1721, 26 novembre 1722, 24 novembre 1726, 13 novembre 1727, 7 août 1728, 1er octobre 1929, de Sainson du 14 décembre 1731, 1er octobre 1732, 1er décembre 1733 puis 1734 de Cassini.La périodicité est annuelle et, d'après les dates des approbations semble avoir été régulière. Les volumes devaient être distribués à temps, c'est-à-dire pour servir à partir du 1er janvier de chaque année.

Description de la collection

On ne trouve aucune indication de tomaison. Les renseignements suivants concernent les années: les astérisques désignent les exemplaires qui ne se trouvent qu'à la Réserve.

1706: 6 p. non paginées + 92 p. pas toujours paginées; 1707*: 10 p. non pag. + 100 p.; 1708*: 6 p. non pag. + 110 p.; 1709: 108 p.; 1710*: 6 p. non pag. + 93 p.; 1712: 101p.; 1721: 168 p.; 1722: 8 + 169 p.; 1723*: 8 + 173 p. + 3; 1724*: 8 + 169 p.; 1725*: 8 + 169 p.; 1726*: 6 + 172 p.; 1727*: 8 + 165 p.; 1728: 166 p.; 1729: 159 p.; 1730: 12 + 160 p. + 12; 1731*: 6 + 159 p. + 12: 1732: 116 p. + 12: 1733: 117 p. + 11 (on a omis le mois de nov.); 1734: 156 p. + 12 (manque déc.); 1735: 157 p.+ 6 (2 mois par page, car il n'y a qu'un satellite considéré).

Cahiers de 24 p., 80 x 145, et 80 x 148-150 pour les exemplaires de la Réserve, format in-12. A partir de 1730, on s'intéresse alors aux «immersions et émersions des quatre satellites de Jupiter» pendant chaque année (pages supplémentaires, non paginées).

Un frontispice qu'on retrouve sur presque tous les exemplaires représente un morceau d'écliptique avec trois signes du zodiaque, une sphère armillaire, un angelot assis, une figure de femme, un autre angelot regarde dans une lunette; le titre «Etat du ciel» est inscrit en haut d'une stèle-pyramide.

Une ou plusieurs planches hors-texte, parfois aucune, en général trois: la première planche donne les élongations de Vénus et de Mercure au soleil adaptées pour chaque année. On représente les signes du zodiaque et la «voye de lait», en 2 planches, 150 x 410, qui se font face une fois dépliées; les éclipses et les élongations (45 x 460, pour la plus grande).

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

A Paris, chez Jacques Collombat, imprimeur ordinaire de Madame la duchesse de Bourgogne, rue Saint-Jacques au Pélican.

A la dernière page: de l'imprimerie de Jacques Collombat 1705 (pour le volume de 1706), 1708 etc., mais cette indication ne figure pas toujours.

Un «Achevé d'imprimer» du 24 décembre 1706 (1707*).

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

BEAULIEU, qui ne met pas toujours son nom, puis à partir de 1721, le sieur DESPLACES. Voir D.P. 2.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Donne l'«état du ciel» par mois, c'est-à-dire ce qui est annoncé dans le titre et par ville, en particulier pour les «principaux ports de mer de France, d'Angleterre et d'Hollande et le temps qu'il y est en pleine mer». Suivant les années, des renseignements supplémentaires, par exemple, en 1712 les équations des pendules pour régler les horloges.

On explique le vocabulaire et les symboles, mais succinctement dans un Avertissement de 2 p., puis sur 2 p., quatre figures carrées représentent le ciel en mars, juin, septembre, décembre; enfin une page ou plus sur les éclipses selon les années.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.N., V 21605-21616 (coll. incomplète); Rés. V 2194-2215, collection composée d'exemplaires de la bibliothèque du Roi ou du Dauphin, reliés en maroquin rouge (ou vert) aux armes et tranches dorées (avec certains papiers de garde magnifiques: exemplaires de la reine?). Certains exemplaires sont en double (1828 en triple), certaines années manquent.

Ces exemplaires, très commodes à mettre dans une poche ou un réticule étaient manifestement destinés aux «dames» s'intéressant à l'astronomie: ils sont principalement en usage à la Cour (on notera que Collombat se présente ici, non pas comme l'imprimeur du Roi, mais comme celui de la duchesse de Bourgogne). Voir les Ephémérides des mouvements célestes, dont ils sont tirés.

La date du dernier exemplaire connu coïncide avec la fin de la collaboration de Desplaces aux Ephémérides et le début de celle de l'abbé de La Caille.

Il existe un Etat du ciel, pour l'an de grâce MDCCLVI bissextile calculé sur les principes de M. Newton rapporté à l'usage de la Marine. Par A.G. Pingré [...], à Paris, chez Durand et Pissot, muni d'un certificat de l'Académie de 1756 et qui signale un privilège qui se trouverait dans le volume de 1755 (B.N., V 21618, in-12, 120 x 190, 216 p.). Il est raisonnable de penser que ce genre de périodique annuel s'est publié régulièrement pendant le siècle, mais que beaucoup d'exemplaires manquent.

Additif

Titre: L’ouvrage de même titre signalé par Anne-Marie Chouillet (notice 405) est représenté à la Bibliothèque royale de Munich par un volume de 1754 comportant le privilège: 19 mars 1750, registré leà la Chambre des libraires le 5 juin. 1750. L’auteur nommé en page de titre est A.G. Pingré, chanoine régulier, correspondant de l’Académie des sciences. La bibliothèque de Munich possède également des tomes de 1755, 1756, 1757.

 

Auteur additif

Date indexée

1706
1707
1708
1709
1710
1711
1712
1713
1714
1715
1716
1717
1718
1719
1720
1721
1722
1723
1724
1725
1726
1727
1728
1729
1730
1731
1732
1733
1734
1735