ÉTAT MILITAIRE DE FRANCE *

Numéro

0408

Titre(s)

Etat militaire de France.

1758
1793

Titre indexé

ÉTAT MILITAIRE DE FRANCE *

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

1758-1793. 33 volumes.

Description de la collection

In-12, 75 x 140.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Paris, Guillyn, puis Onfroy. Chaque volume 3 £ relié.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

MONTANDRE-LONGCHAMPS, chevalier de Montandre; de ROUSSEL. Le premier disparaît à partir de 1770, le deuxième à partir de 1776.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

En sous-titre: «Table historique de l'Etat militaire de la France depuis 1758 jusqu'à présent» (1766); et «Extrait de l'Etat militaire de la France» (années 1771-1791); 21 volumes in-12.

Historique

«Un code complet qui peut seul donner une idée exacte de la forme actuelle du Militaire», dit l'Avertissement de 1763. C'est donc bien un annuaire de l'armée. On trouve d'ailleurs souvent la mention «Xe édition» portée sur la page de titre, puisqu'il ne s'agit en fait que de mises à jour annuelles.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.N., 4°LC25 156b; B.M. Lyon, 377.557.

Bibliographie

Une 3e édition corrigée et augmentée est signalée dans Année littéraire de 1760, t. III, p. 167-168.

Additif

Il y a deux Montandre. En effet, la première édition est signée « par les Sieurs de Montandre-Lonchamps, ci-devant Lieutenant au Régiment de Poitou ; & Chevalier de Montandre, ci-devant Capitaine de Grenadiers au même Régiment, & Chevalier de l'Ordre de Saint Louis ». Le premier n’est autre que François Edme de Montendre de Longchamp(s) (1712-1775). Le chevalier de Montandre est son frère ; il se prénommait Alexandre (né en 1717). Ils sont tous deux les petits-fils d’Edmée Julliot (c.1634/5-ap. 1712), « Madame de Longchamps », épouse de Charles de Montendre-Longchamps (c.1610-1694), la première joueuse d’hombre à Paris (1657). Quant à de ROUSSEL, il se prénomme Jacques (et non René Louis), comme on le lit dans un acte notarié du 23 octobre 1761 à Paris (AN, MC, MC/ET/LI/1016), par lequel François-Edme de Montendre cède son privilège au sieur Jacques de Roussel.

Voir « États bibliographiques de France », note bibliographique de Bernard Coppens, avec renvoi à Léon Hennet, « Les États militaires de France », Carnets de la Sabretache, 1903.

Auteur additif

Date indexée

1758
1759
1760
1761
1762
1763
1764
1765
1766
1767
1768
1769
1770
1771
1772
1773
1774
1775
1776
1777
1778
1779
1780
1781
1782
1783
1784
1785
1786
1787
1788
1789
1790
1791
1792
1793