N° 0465

FEUILLE LITTÉRAIRE DE LAUSANNE (1738)

Titre(s)

Feuille littéraire de Lausanne.

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

On peut se demander si cette feuille n'aurait pas succédé à la Feuille littéraire du 1er septembre 1738, dont l'imprimeur et sans doute aussi l'auteur étaient les mêmes. Aucun des trois numéros connus n'est daté. Le n° I publie le texte d'un discours prononcé devant le roi Louis XV le 12 août 1738; le n° IV publie de même les textes de deux discours prononcés l'un à Berne le 8 septembre, l'autre à Versailles le 9 septembre 1738. On peut en inférer que la périodicité du périodique était probablement hebdomadaire et que son premier numéro a dû paraître vers la fin du mois d'août. Cependant, si l'on admet l'antériorité de la Feuille littéraire du 1er septembre, le n° I de la Feuille littéraire de Lausanne ne daterait, au plus tôt, que du 8 septembre 1738.

Description de la collection

Les trois seuls numéros connus sont numérotés I, III et IV. Les n° I et III comptent chacun 8 p., le n° IV en a 14 (plus 2 p. blanches); 120 x 180, in-8º.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

La publication est dépourvue de toute adresse d'imprimeur ou d'éditeur, mais le matériel typographique utilisé ici est celui de l'imprimeur lausannois Jean Zimmerli (identification due à Silvio Corsini, lettre du 7 déc. 1984). Les points de distribution sont en revanche indiqués à la fin du n° IV: «Se vend à Genève chez Mr. Jacobi Libraire, à Neuchâtel chez Mr. Régnier au Caffé. à Lausanne au Bureau d'Adresse». Aucun renseignement sur le prix du numéro ni sur le chiffre du tirage.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

Le rédacteur, apparemment unique, de cette feuille pourrait bien être Jean-Baptiste TOLLOT, car il n'y a guère que lui qui puisse avoir été le destinataire de l'«Epître de Mr. Rigaud à Mr. J.B.T. sur la Paix» (n° I, p. 7-8).

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Le contenu est à la fois politique et moral. Politique, puisque l'auteur commente dans les n° I et IV les derniers événements de l'actualité genevoise et publie les textes des discours prononcés par les députés de Genève envoyés à Versailles et à Berne et Zurich en remerciement de l'heureuse issue de la médiation franco-suisse dans les troubles de la ville. Moral, puisque le n° III contient une dissertation sur les grands effets des petites causes, intitulée «Il ne faut souvent qu'une petite Etincelle pour produire un grand Incendie».

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.P.U. Genève, Gf 3279/4-5 (n° I et III); Société d'histoire et d'archéologie, Genève, ms. 66 (n° IV); ms. 116 (n° I et IV); Zentralbibliothek, Zürich, Genève 1 (1738) (n° I et IV).

Bibliographie

Rivoire E., Bibliographie historique de Genève au XVIIIe siècle, Genève, [etc.], 1897, I, p. 72-73, n° 433 et 436 – Candaux J.-D., «Les Gazettes helvétiques», dans L'Etude des périodiques anciens, Colloque d'Utrecht,Paris, 1972, p. 139-140.

Auteur

Jean-Daniel CANDAUX

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH