N° 0466

FEUILLE LITTÉRAIRE DE LYON (1773-1774)

Titre(s)

Feuille littéraire de Lyon dédiée à Monseigneur le duc de Villeroy, annoncée dans le Prospectus sous le titre : Les Muses lyonnaises, La Feuille littéraire...

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

15 mai 1773 – 1er mai 1774. Bimensuel. Avec approbation et permission signée : «  de Roger », 24 numéros de 16  p. Prospectus de 4 p.

Description de la collection

24 numéros, pagination continue : 392 p., 16 p. par cahier, 123 x 195, in-8°.

Devise : «  On voit couler dans vos remparts / Les ondes du Pactole et les eaux du Permesse » (Voltaire, aux habitants de Lyon).

Une planche de musique (h.t. entre les p. 10 et 11).

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Lyon, Louis Buisson, imprimeur-libraire, rue Noire.

9 £ par an pour Lyon ; 10 £ 16 s. pour les autres villes. Prix au numéro : 12 s.

Disponible au numéro ou par abonnement au cabinet littéraire de Claude Morlet, rue du Puits-Gaillot, près de l'Hôtel de Ville ; chez le libraire Castand et, à Paris, chez Lacombe.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

François-Urbain DOMERGUE (D.P. 2).

Collaborateurs occasionnels : Mayet (de Lyon) ; Prévéraud de Pombreton (de Lyon) ; Dorat ; Rigottier ; marquis de Bellescizes ; Mme de Verven ; chevalier de Boufflers ; comte de Laurencin ; La Condamine ; Cler le cadet (de Lyon) ; Chuzin (de Grenoble) ; abbé de la Goutte ; Grand (de Lyon) ; Dumas (de Lyon) ; abbé Delille ; R.P. Pichard, capucin ; Rey (de Lyon) ; de Viran ; Décorsant (de Lyon) ; Voltaire ; Duclaux ; T. Pein (de Villefranche) ; Riboutté (de Lyon) ; Duruflé ; abbé Cassin ; comte de Saint-Lambert ; Médai ; Marmontel ; Krauth ; de Georu ; abbé Reynard ; Grafin d'Orçans ; Milet ; Schannogais (de Lyon) ; Urbain ; Sabatier (de Cavaillon) ; comtesse de Gresolles ; Vasselier ; René ; vicomte de La Poujade ; Jannin ; abbé Brunei (d'Arles) ; Chas (de Nîmes) ; Piron ; abbé Paul (d'Arles) ; Hus le fils ; Mme Verdier (de Montpellier) ; Dorval ; Ponchon ; abbé La Serre.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Prospectus : «  Le journal que nous annonçons est une feuille purement locale, un monument particulier élevé aux talents de nos concitoyens [...]. Elle contiendra tout ce que les lettres produiront d'intéressant dans l'espace circulaire d'environ 25 lieues ». Avis, 1er janv. 1774 : «  Après avoir égalé ou vaincu les rivaux qu'offrait la province, on descendra dans l'arène avec ceux de la Capitale [...]. Les ouvrages de littérature devraient être seuls admis. Les sciences et les arts y ont désiré une place ».

Contenu réel : pièces fugitives en vers ; comptes rendus ; nouvelles locales à caractère culturel.

Principaux centres d'intérêt : littérature, vie mondaine, jeux orthographiques.

Principaux auteurs étudiés : Voltaire, compte rendu des Lois de Minoscréées à Lyon le 25 juin 1773 (n°  4-6) ; Reynard, Les Vœux des Lyonnais (n°  13) ; Bénech, Les Quatre Saphos (n°  14).

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

Coll. part., Paris (24 numéros et Prospectus) ; B.N., Zz. 4004 (n°  12) ; B.M. Lyon, 355.701 (n°  1, 6, 14, 16-18, 23).

Bibliographie

H.G.P., t. I, p. 370 ; B.H.C, p. 299. – Brétigney M. de, Petite Correction fraternelle donnée à l'auteur de la Feuille littéraire de Lyon  Genève, 1773, 16 p. – Dougnac F., F.U. Domergue, thèse de 3e cycle, U. Paris III, 1981 (dact.).

Historique

Publié sous la forme assez primitive d'une série de lettres à une Dame, habitant la campagne et curieuse des nouveautés lyonnaises, cette feuille remplit son contrat annuel, mais pas au-delà. Pour l'essentiel, elle est composée de pièces fugitives régionales, fournies par l'aristocratie et les régents ecclésiastiques de collège que Domergue fréquente dans ses fonctions de précepteur du meilleur monde : Laurencin et Bellescizes appartiennent à ces fréquentations semi-professionnelles. Le niveau de la revue s'en ressent. La vie locale n'a pas cependant la précision des Affiches  quelques extraits des «  registres » de l'Académie de Lyon, la réception de la comtesse d'Artois dans la capitale des Gaules (n°  13) ne font pas de la Feuille une mine d'informations régionales. On relèvera plutôt quelques anecdotes d'époque comme le nécromane obsédé par Young (n°  11), la lettre sur la comète de 1773 (n°  2), des tranches de vie du vicomte de La Poujade (n°  10) et, surtout, un très intéressant article sur une nouvelle machine à filer et l'étude économique de son fonctionnement (n°  15), pages emblématiques de Lyon et des Lumières. D'ailleurs, malgré ses collaborateurs, le périodique ruisselle d'admiration pour Voltaire, dont un Avis du 1er janvier 1774 chante les louanges ; nombreuses pièces de, ou à Voltaire : Epître à Marmontel (n°  10) (Moland, t. X, p. 448-450) ; vers à Grétry (n°  21, 15 mars 1774 ; Moland, t. X, p. 602, pièce habituellement datée de 1778), etc. On notera la présence de vers de Chuzin à Voltaire «  sur sa bienfaisance » et une réponse inconnue de Voltaire (n°  7), (allusions à ces relations du jeune étudiant grenoblois dans la correspondance de Voltaire, Best. D17664, D17910, D18306). Le grammairien Domergue transparaît dans plusieurs articles originaux où «  l'orthographiste » (p. 71) donne sa mesure : problème de l'accentuation du e (n°  1), définition de la charade (n°  7) ; «  règles du jeu de l'orthographe », «  tableau des homonymes » (homophones) (n°  24).

Auteur

François MOUREAU

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH