N° 0475

LA FEUILLE SANS TITRE (1777)

Titre(s)

La Feuille sans titre contenant toutes les productions d'Esprit, les Pièces de Poésies fugitives, les Bons Mots, les Anecdotes récentes, les découvertes les plus intéressantes dans la Médecine, la Chirurgie, la Botanique, l'Agriculture, et dans les Arts, soit Libéraux, soit Méchaniques, les Fêtes brillantes, et surtout les modes, etc.

Continué par L'Indicateur (1778-1779).

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

1er février – 31 décembre 1777. Quotidien publié en 334 livraisons, réunies en deux tomes.

Description de la collection

T. I, 724 p., 181 livraisons (1erfévr. – 31 juil.) ; t. II, 728 p., 182 livraisons (1er août – 31 déc. 1777).

Cahiers de 4 p. in-4°, 160 x 215. Vignettes représentant une coiffure, masculine ou féminine, dans le numéro du dimanche, à partir du 11 mai.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

A Amsterdam [Liège], chez les libraires associés.

Un avis publié dans le n°  1 déclare : «La grande abondance des Souscripteurs nous met dans le cas de fermer la souscription ; au dernier de ce mois l'on ne pourra plus souscrire, et l'on paiera chaque feuille 1 sol 6 den. L'on n'avait d'abord promis cette feuille qu'en 8-vo. Nous nous assujettissons, dès ce jour, au format in-4-to ; s'il augmente nos frais, aussi nous procure-t-il les moyens de prouver à nos Souscripteurs notre zele et notre reconnaissance».

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

Un avis dans le n°  191 du 10 août annonce un changement de rédacteur : M. MAUFF, d'après F. Vanelderen.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Le journal, qui respecte le programme annoncé dans le titre développé, comporte les rubriques suivantes : Belles-Lettres, Tribunaux, Vers, Modes, Bons Mots, Enigmes, Logogriphes, Evénements, Variétés, Médecine (très développée), Histoire naturelle, Lettres (au Rédacteur, aux Auteurs du Journal de Paris ou du Courrier de l'Europe), Spectacles de Paris, Anecdotes (souvent empruntées aux journaux anglais). A partir du n°  15, l'avis liminaire sur la souscription est remplacé par des observations sur le lever et le coucher du soleil. Malgré l'affirmation de Hatin (B.H.C., p. 76), on ne peut considérer que la Feuille sans titre, lancée un mois après le Journal de Paris, se contente d'en reprendre la matière ; seules quelques anecdotes sont empruntées à ce journal. Les planches de modes publiées dans les feuilles du dimanche avaient fait l'objet d'une permission simple obtenue par Valade (voir la notice de la Galerie des modes).

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

Opéra, C 4762, en 3 vol. reliés (ex-libris de Ghellinck de Walle) ; Z 8797 (manquent n°  288-318 ; p. 424-602) ; Bibliothèque centrale de Liège, fonds Capitaine, 10357 bis.

Bibliographie

B.H C., p. 76.

Historique

Ce journal, publié dans la Principauté de Liège, encourut l'interdiction du prince François Charles de Velbruck, pour des raisons inconnues : voir la notice de F. Vanelderen dans Le Siècle des Lumières dans la Principauté de Liège (catalogue de l'exposition du Musée de l'Art wallon, Liège, 1980, n°  180, p.111).

Auteur

Madeleine FABRE

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH