GAZETTE DE LA HAYE

Numéro

0512

Titre(s)

Gazette de La Haye.

1744
1790 ?

Titre indexé

GAZETTE DE LA HAYE

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

Trois livraisons par semaine, le lundi, le mercredi et le vendredi 156 ou 157 numéros par an. Numéros conservés pour le 24 mars 1744, pour les années 1745-1748, 1751, 1752, 1753, 1760, 1761, 1765, 1771-1778, 1785-1787.

Description de la collection

Chaque livraison est de 4 p. in-4°, 150 x 200. Des suppléments facultatifs de 2 p. s'en distinguent par un cadre typographique différent (impression sur longue ligne et non sur deux colonnes comme pour les numéros ordinaires).

Chaque numéro ordinaire porte en tête un emblème: deux lions flanquant un écu surmonté d'une couronne; l'écusson figure un héron ou une grue tenant dans son bec une anguille ou une salamandre.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

A La Haye, par Anthoni de Groot à partir de 1755: par Stephanus de Groot; à partir de 1770: par Pierre Gosse junior et Pierre Gosse junior et fils.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Courrier politique, militaire, quelquefois économique, de toute l'Europe; documents officiels; annonces, surtout commerciales. Le supplément, fréquent en 1785-1787, est voué surtout aux documents, et divisé selon le besoin en plusieurs articles numérotés.

Historique

Dès le 1er mars 1744, Anthoni de Groot éditait à La Haye une gazette française. A la même époque, selon Hatin, les Du Breuil tentaient vainement de faire valoir leur privilège, qu'ils prétendaient exclusif, pour l'impression d'une gazette en langue française dans la province. Anthoni de Groot, puis Stephanus de Groot publiaient en même temps une gazette en langue néerlandaise, De 's-Gravenhaagsche Courant, dont le contenu n'est pas toujours identique à celui de la version française (renseignements fournis par O. Lankhorst).

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.N., M 10912-10915 (années 1772, 1785-1787); B.P.U. Genève, Gd 522; B.R. La Haye, 24 avril 1744, 25 oct. 1751, 9 nov. 1753, 2 avril 1745 – 30 déc. 1748 (série presque complète), 2 janv. 1771 – 30 déc. 1778 (série presque complète), B.U. Amsterdam, 4 févr. 1752, 27 avril 1761; A.M. La Haye, quelques numéros de 1751;  Musée de la Presse Néerlandaise à Amsterdam, 18 nov. 1748, 25 oct. 1751, 4 févr. 1752, 18 févr. 1760, 29 nov. 1765, 16 déc. 1765, 18 déc. 1772.

Bibliographie

B.H.C., p. 89; G.H., p. 166-168.

Additif

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables: Une étude très minutieuse de Otto S. Lankhorst parue en 1992, «La Gazette de La Haye (1744-1790), cadette des premières gazettes néerlandaises», permet de confirmer et de compléter la notice de Philip Stewart. La ville de La Haye a connu dès 1667 une première gazette en langue française, publiée par Johannes Rammazeyn et parallèle à une édition en langue néerlandaise; il en subsiste un numéro, du 14 juillet 1667. Elle est suivie par l’Histoire journalière et véritable publiée en 1687 par Jean-François Du Four, puis de 1691 à 1711 (?) par Paul Acéré et Du Four (voir la notice de D.P. 1, n° 611 par H. Bots); la ville de La Haye possède en même temps un courantier attitré, Jacobus de Jongh, qui publie une gazette en langue néerlandaise, le ‘s Gravenhaegsche courant. Antoine de Groot, qui lui succède, publie parallèlement les deux gazettes, la gazette néerlandaise et la Gazette de La Haye, qui paraît à partir du 2 mars 1744: «Ce jour vient de paraître pour la première fois aussi bien en dedans qu’en dehors de la contrée où notre journal peut être acheté, une gazette haguenoise de langue française en grand quarto, laquelle sera distribuée régulièrement trois fois la semaine, le lundi, le mercredi et le vendredi» (‘s-Gravenhaegsche courant du 2 mars, trad. de O. Lankhorst). Le privilège de courantier est confirmé à Anthony (ou Antoine) de Groot le 30 septembre 1744, puis à son fils Étienne, qui en hérite en 1755 et qui l’exploite jusqu’à sa mort en 1770. Le privilège passe alors à Pierre Gosse et à son fils, Pierre Frédéric. Charles Milon rachète le privilège en 1788, mais sa gazette est suspendue le 1er juin 1790; elle n’a sans doute pas reparu. La Gazette de La Haye est contrôlée par les États de Hollande, qui font respecter l’obligation de respecter les souverains et les hauts personnages. La gazette française paraît en même temps que la gazette néerlandaise; les deux gazettes n’ont sans doute qu’un même bureau d’informations, et elles publient en partie les mêmes annonces; en 1745, Antoine de Groot recrute un journaliste capable d’écrire en néerlandais et en français. Les enquêtes de O. Lankhorst et de P. Rétat (voir R.G.E., p. 37-38) ont permis de repérer un ensemble de collections importantes: notamment les années 1772 et 1785-1787 (BnF), 1745-1748 et 1771-1778 (B.R. de La Haye), 1789-1790 (B. Palatine de Parme).

Bibliographie: Lankhorst, O.S., «La Gazette de La Haye (1744-1790), cadette des premières gazettes néerlandaises» dans Les Gazettes européennes de langue française (XVIe-XVIIe siècles), textes réunis par H. Duranton, C. Labrosse et P. Rétat, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 1992, p. 51-64.

Auteur additif

Date indexée

1744
1745
1746
1747
1748
1749
1750
1751
1752
1753
1754
1755
1756
1757
1758
1759
1760
1761
1762
1763
1764
1765
1766
1767
1768
1769
1770
1771
1772
1773
1774
1775
1776
1777
1778
1779
1780
1781
1782
1783
1784
1785
1786
1787
1788
1789
1790