JOURNAL DE JURISPRUDENCE

Numéro

0648

Titre(s)

Journal de jurisprudence, dédié à Son Altesse Sérénissime Electorale Palatine. Janvier [...].

Titre indexé

JOURNAL DE JURISPRUDENCE

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

Janvier 1763 - mai 1764. Avec approbation et privilège. Le prospectus édité à Mannheim au cours de l'automne de 1762, fut diffusé en France à la fin de l'hiver suivant (D.P. 2, art. «Castilhon, Jean»). Périodicité annoncée: 12 feuilles à la fin de chaque mois.

Description de la collection

Un tome à pagination continue, divisé en douze numéros annuels. 6 volumes in-8°. Dimensions du cahier: 121 x 196. Nombre de pages par livraison: 160 ou 190.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Bouillon, J. Brasseur, imprimeur du Duc. A partir de février, de l'imprimerie du Journal. L'abonnement coûte 24 £ par an, franc de port.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

P. ROUSSEAU et J.L. CASTILHON.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Contenu: dissertations juridiques, comptes rendus de livres récents dont il est parfois proposé des Extraits. Le numéro se termine par une rubrique «Ordonnances, édits, arrêts».

Historique

«Ramenons les hommes à la loi naturelle et nous les ramènerons à la vertu; c'est le but que nous proposons à l'entreprise que nous avons formée; aucune coutume, aucune loi, aucun jugement ne seront discutés dans ce journal sans examiner s'ils sont conformes au Droit Naturel» (Discours préliminaire). En réalité, ce journal de droit s'adresse à des spécialistes, «magistrats, avocats, légistes». Fort bien fait, il couvre à peu près toute l'actualité concevable en ce domaine. Il alterne présentation de documents et réflexion sur des matières de droit. Jouant sur sa situation géographique, il sert de lien entre droits français et germanique. Aussi était-il en vente aussi bien en Allemagne, que dans les Pays-Bas et en France.

Le privilège accordé à Rousseau pour ce périodique a été un moment suspendu, en même temps que celui du Journal encyclopédique, pour être donné à des concurrents. Mais son arrêt définitif résulte bien d'une décision des deux auteurs. J. Castilhon écrivait en effet à Rousseau: «Vous êtes fâché d'avoir entrepris le Journal de jurisprudence, et je le suis encore plus d'en avoir eu l'idée» (25 févr. 1765, cité dans D.P. 2).

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.N., F 37173-37189.

Bibliographie

B.H.C., p. 63; H.G.P.F., p. 277; D.P. 2, art. «Castilhon, Jean». – Journal encyclopédique, janv. 1763, p. 134-142.

Additif

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s): La collection de la BnF est incomplète du dernier volume. La Bibliothèque d’État de Bavière possède un exemplaire daté de juin à septembre 1764 (Juris. 102-1764, 3), comportant 3 numéros ou parties, suivis d’une table des matières. La Bibliothèque nationale d’Autriche possède d’autre part un exemplaire (26.W.44) daté d’avril à juin 1764, suivi d’une table. D’après le CCF, la bibliothèque de Saint-Omer conserve «11 livraisons incomplètes de Mars 1763 à Juillet 1764» en un volume (5998 11-13 2e). La revue a dû être diffusée à la fois en fascicules et en volumes trimestriels. L’approbation du censeur Thibault pour le premier volume est délivrée le 1er mai 1763, pour janvier-mars.

Auteur additif

Date indexée

1763