N° 0761

JOURNAL LITTÉRAIRE [DE BERLIN] (1772-1776)

Titre(s)

Journal littéraire dédié au Roi, par une société d'académiciens.

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

Septembre-octobre 1772 – juillet-août 1776. Vingt-quatre tomes. Numérotation changée à partir du t. [21]. Année 1776, Part. I [21], janv.-févr.; Part. II [22], mars-avril; Part. III [23], mai-juin; Part. IV [24], juil.-août.

Périodicité annoncée et réelle: tous les deux mois, ainsi six livraisons par an sauf la première et la dernière année. 1772 (t. I-II), 1773 (t. III-VIII), 1774 (t. IX-XIV), 1775 (t. XV-XX), 1776 (Part. I-IV).

Description de la collection

Chaque tome consiste en une seule livraison et compte en moyenne 360 p., c'est-à-dire 15 cahiers de 12 feuilles ou 24 p.

Dimensions: 100 x 170, format; in-12.

La devise: Fructus enim ingenii et virtutis omnisque praestantiae tum maximus accipitur, quum in proximum quemque confertur. Cic. de Amic. 19, figure dans tous les tomes. A partir du t. XIII, devise supplémentaire, au verso de la page de titre: «Montaigne Ess. Liv. II, Ch. 20 < Je dis librement mon advis de toutes choses... ce que j'en opine c'est aussi pour déclarer la mesure de ma veue, non celle des choses >. Cic. Aequum est enim meminisse, et me, qui differam, hominem esse, et vos, qui judicetis ».

Petite gravure décorative, p. 1, au-dessus du titre, dans tous les tomes.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Berlin. Georges Jacques Decker, «Imprimeur du roi à Berlin».

Le prix de la souscription est de 4 risdales ou 15 £ françaises par an.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

Dieudonné THIÉBAULT (1733-1807), selon ses Souvenirs (éd. M.F. Barrière, Paris, 1809, t. II, 11-12), cités dans D.P. 2.

Auteurs: Jean et Frédéric de Castillon, Toussaint, Sulzer, Mérian, Beausobre et d'autres, membres de l'Académie royale des sciences et belles-lettres de Prusse (t. I, p. XX).

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Contenu annoncé: comptes rendus et extraits des ouvrages «récemment parus» et «capables de faire quelque sensation»; chaque volume se divise en cinq parties; ouvrages de mathématiques, de physique, de philosophie spéculative, de littérature, et nouvelles littéraires, section qui comprendra des annonces d'ouvrages nouveaux et quelques «petites pièces fugitives» reproduites en entier.

Contenu réel: comptes rendus de livres portant sur les sujets suivants: mathématiques, physique et chimie, philosophie spéculative, morale et politique, romans, contes, fables, poésie, épîtres, journaux de voyages, histoire ancienne et moderne, histoire et tactique militaires, théorie des beaux-arts, botanique, et en plus éphémérides, rapports météorologiques de Berlin; et annonces des prix offerts par diverses académies en Europe.

Principaux auteurs cités: Algarotti, Buffon, Condorcet, Diderot, Fréron, Gessner, Helvétius, Herder, Lavoisier, Marmontel, Priestley, Voltaire, Wieland.

Tous les tomes sauf le premier comportent une table des matières.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

Durham, North Carolina, U.S.A.; Perkins Library, Duke University, X/Per/J86LI (t. XXIV manque); B.P.U. Genève.

Bibliographie

D.P. 2, art. «Thiébault, Dieudonné»; Cior 18, n° 1709.

Historique

Les éditeurs tiennent à faire connaître les ouvrages les plus récents parus dans tous les pays de l'Europe. A plusieurs reprises ils invitent les autres éditeurs à envoyer leurs nouveautés et les prospectus des livres qui seront vendus par souscription; le Journal fait de la publicité pour eux.

Dans ses Souvenirs (t. II, p. 11-12), Thiébault, professeur à Berlin, proviseur de lycée à Versailles, membre de l'Académie de Prusse parle de son Journal littéraire : «Ceux qui travaillaient régulièrement étaient de Castillon père et fils, Toussaint et moi, qui en avais eu la première idée et fait le prospectus; Sulzer, Mérian, Beausobre et quelques autres avaient aussi promis de s'en occuper, mais ils tinrent assez mal leur parole; aussi abandonnâmes-nous cette entreprise après le vingt-quatrième volume».

A part quelques endroits où Thiébault ou un des Castillon avoue être l'auteur de tel compte rendu, les articles ne sont signés que par des sigles, qui ne semblent pas correspondre de manière évidente et conséquente aux noms des principaux collaborateurs. Sulzer est souvent cité, puisque des articles entiers extraits de son Dictionnaire (Allgemeine Theorie des Schoenen Kunste, Leipzig, 1771) y sont régulièrement imprimés en français. Jean de Castillon s'identifie en rendant compte des Réflexions sur le système de la nature écrites par Holland (t. II). Thiébault est lui-même l'auteur d'un Examen de l'essai d'Algarotti sur la langue française (t. III) et de l'Essai sur le style (Berlin, 1774). Il écrit le compte rendu de l'Histoire des deux Indes de Raynal (t. I) (Mes Souvenirs, t. II, p. 12). Au t. XI, il se dit l'auteur du long (39 p.) compte rendu du Précis de la grammaire générale de Beauzée. Il est probable qu'il s'occupa aussi des comptes rendus signés «T.», de l'essai Du Théâtre (Amsterdam, 1774) (t. XII et suiv.). La Biographie des contemporains, citée dans D.P. 2, lui attribue le compte rendu signé «U.» (t. VII), «X.» (t. VIII), et «T.» (t. X), du Système social, ou principes naturels de la morale et de la politique, avec un examen de l'influence du gouvernement sur les mœurs (Londres, 1773) et celui, signé «T.» (t. XIV et suiv.), de la Vie d'Apollonius de Tyane par Philostrate; avec les commentaires donnés en Angloispar Charles Blount... (trad. fr., Berlin, 1774).

Au t. XI les éditeurs changent de politique à l'égard de la neutralité du jugement promise au premier tome, disant qu'ils cèdent à regret aux demandes faites par les lecteurs mécontents de leur réserve. Il leur arrive ainsi de louer ou de blâmer des ouvrages anodins, mais ils restent prudents en commentant ceux qui touchent à la politique ou aux questions religieuses. Le matérialisme y est partout condamné; la tolérance religieuse, défendue.

Auteur

Carol SHERMAN

Additif

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s): Le J.L. a fait l’objet d’une demande de permission tacite en France en décembre 1774, demande refusée (ms. fr. 21933, f° 64).


Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH