N° 0856

MACHINES ET INVENTIONS * (1735-1777)

Titre(s)

Machines et inventions approuvées par l'Académie Royale des Sciences depuis son établissement jusqu'à présent, avec leur Description. Dessinées et publiées du consentement de l'Académie «par M. Gallon. Avec Privilège du roy» (dans les volumes de 1735).

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

De 1735 (t. I-VI) à 1777 (t. VII). Le privilège, daté du 15 novembre 1734 a été accordé à l'Académie royale des sciences pour 15 ans. L'Académie en a cédé la jouissance aux sieurs G. Martin, Coignard fils et Guérin, le 20 novembre 1734 (signé Fontenelle).

Pas de périodicité annoncée. C'est en fait un recueil dont les six premiers volumes sont parus en 1735 et le septième en 1777.

Description de la collection

Tome I: i-viii + 215 p., n° 1-67 («depuis 1666 jusqu'en 1701»); t. II: i-v + 219 p., n° 68-135 («depuis 1702 jusqu'en 1712»); t. III: i-v + 205 p., n° 140-214 («depuis 1713 jusqu'en 1719»); t. IV: i-v + 239 p., n° 215-295 («depuis 1720 jusqu'en 1726»); t. V: i-v + 173 p., n° 296-360 («depuis 1727 jusqu'en 1731»); t. VI: i-v +196 p., n° 361-429, + 35 p. non paginées; t. VII: i-vii + 471 p., n° 430-493 («depuis 1734 jusqu'en 1754»).

Format in-4°, 185 x 230. Il y a une ou deux planches, rarement plus, par machine décrite. La taille des planches hors texte est variable de un et demi à deux fois le format, en largeur, la hauteur étant de 185 mm; elles ne sont pas paginées mais numérotées (voir plus haut).

Titre en noir et rouge, nombreux culs-de-lampe très variés.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

A Paris. Chez Gabriel Martin, Jean-Baptiste Coignard fils, Hippolyte Louis Guérin, rue Saint-Jacques. T. VII: chez Antoine Boudet, rue Saint-Jacques.

T. VII: avertissement du libraire «ne vendant les six premiers [volumes] que 108 livres en feuilles, ou 18 livres chaque, nous donnerons ce septième aussi en feuilles, papier ordinaire, pour le même prix de 18 liv. et de 27 en grand papier [...] On s'est déterminé à mettre en forme in-folio ces 7 volumes in-4°, et à les donner au même prix de 126 livres. Il y a quelques exemplaires enluminés moyennant 250 liv.».

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

GALLON a demandé une délibération à l'Académie, les 21 et 26 janvier 1729 pour approuver le projet. Les commissaires sont de Mairan et Réaumur, «tous les dessins ont été approuvés par eux».

Les planches sont signées Dheulland, ou Herisset dans les 6 premiers volumes, Dheulland ou de La Gardette dans le septième.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Le but est de faire connaître les inventions d'une manière plus détaillée que dans l'Histoire de l'Académie. Gallon est allé voir les auteurs, et quand ils étaient morts, les ouvriers qui avaient travaillé avec eux. Les planches «sont assez développées pour qu'on puisse les entendre parfaitement, et même les faire exécuter s'il était nécessaire».

On annonce 6 volumes, 377 machines et 432 planches.

Contenu réel: une explication de 2 p. en moyenne illustrée par une ou deux planches présentant les inventions les plus diverses; acoustiques et fauteuil pour les sourds, des cabestans, des machines à remonter les bateaux, à draguer les ports, des ponts flottants, des machines à arrêter les chevaux emballés, à transporter des grands arbres à replanter, des carrosses ou des chaises de poste inversables, ou des chaises de poste transformables en phaeton, de nombreux clavecins, orgues, des «canifs qui taillent des plumes d'un seul coup», de très nombreuses lunettes, des télescopes, des machines hydrauliques, pompes à feu, des machines arithmétiques (celle de Pascal et d'autres), des horloges, échappements, etc.

Les «inventeurs» sont académiciens ou non. Parmi les premiers: Godin et Outhier qu'on retrouvera dans les expéditions pour la mesure de l'arc de méridien (où leurs instruments ont été utilisés), Dortous de Mairan, Cassini, Clairaut le père, et aussi l'abbé Nollet, Huygens, Perrault et beaucoup d'autres.

Le t. VII débute sur un avertissement du libraire expliquant que Gallon étant mort, son travail depuis la fin du t. VI a été publié en une seule fois. Au lieu du privilège, on trouve un «Extrait des registres de l'Académie royale des Sciences du premier mars 1777», signé de Condorcet et donnant l'autorisation sur rapport de messieurs Leroy et Vandermonde.

L'ensemble de la collection a une belle unité et témoigne de l'imagination des inventeurs ainsi que de l'excellence des graveurs.

Chaque volume débute par une table du contenu, la page v donnant l'ordre des planches. Une table générale se trouve à la fin du t. VI (35 p.) qui est plutôt un index des titres et des auteurs.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.N., R 3913-3919 (exemplaires consultés); B.M. Lyon, 158552, 158667; B.U. Montpellier, 265067.

Auteur

Anne-Marie CHOUILLET

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH