N° 0929

LE MERCURE DE GAILLON * (1644)

Titre(s)

Le Mercure de Gaillon, ou Recueil de pièces curieuses, tant hiérarchiques que politiques.

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

Le Mercure de Gaillon n'est pas un périodique, même si ce recueil est donné, à la fin de la table, pour «premier tome du Mercure de Gaillon». Le titre et la diversité des pièces publiées, ainsi que leur caractère actuel (de 1639 à 1644), expriment seulement l'intention de diffuser de façon plus large les textes publiés par l'archevêque Harlay à l'intention de ses paroissiens ou de ses adversaires.

Description de la collection

Un recueil factice de 24 pièces, toutes sorties de l'imprimerie du château de Gaillon, résidence de F. de Harlay, archevêque de Rouen. Le titre n'est donné qu'en première page ; les pièces ne sont pas groupées en ordre chronologique. Format in-4°, 175 x 230. Au total, environ 250 p.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

«A Gaillon. De l'Imprimerie du Chasteau épiscopal».

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

François HARLAY DE CHANVALLON.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Le contenu est annoncé par le sous-titre : «pièces curieuses, tant hiérarchiques que politiques». Le recueil regroupe en effet des mandements épiscopaux, des documents historiques et politiques (lettres de Harlay, de la Reine, de Richelieu, etc.) ainsi que des productions littéraires de l'archevêque (traduction de Sénèque, vers latins). Comme dans le Mercure galant, on trouve même à la fin des recueils de vers et un air nouveau (pièce XXIII).

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.M. Grenoble, D 3811 (ex. personnel de Mgr. de Caulet, évêque de Grenoble).

Bibliographie

Réimpression à Rouen en 1876.

Mgr. de Harlay, archevêque de Rouen, avait installé dans son château de Gaillon, avec l'aide de Henri Estienne III, une imprimerie privée. De cette imprimerie sont sortis tous les textes rassemblés dans le Mercure de Gaillon. Par la présentation de l'ouvrage, l'auteur cherche à donner à ce recueil la forme d'un «mercure savant» ; mais la diffusion fut restreinte et sans doute limitée aux familiers de l'archevêque.

Auteur

Jean SGARD

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH