N° 0971

LA NATURE CONSIDÉRÉE 1 (1771-1781)

Titre(s)

La Nature considérée sous ses différens aspects, ou Lettres sur les Animaux, les Végétaux et les Minéraux, contenant des Observations intéressantes sur l'Histoire Naturelle, les Mœurs, le caractère des Animaux, sur la Minéralogie, la Botanique, etc, et un détail de leurs différens usages dans l'économie domestique et rurale. Par M. Buchoz...

Puis en 1774 : La Nature considérée sous ses différens aspects, ou Journal des trois Regnes de la Nature, contenant Tout ce qui a rapport à la science Physique de l'Homme, à l'art Vétérinaire, à l'histoire des différens Animaux. Au Regne végétal, à la connaissance des Plantes, à l'Agriculture, au Jardinage, aux Arts. Au Regne Minéral, à l'exploitation des Mines, aux singularités, et à l'usage des différens Fossiles.

Voir également : Lettres sur la méthode de s'enrichir promptement (1768-1770), Lettres périodiques sur la connaissance des animaux (1769-1770), Lettres hebdomadaires sur l'utilité des minéraux (1770).

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

1771 : 2 feuilles in-12° (48 p.) par livraison ; 4 livraisons par mois en mars, juin, septembre et décembre et trois les autres mois ; 8 vol. en tout pour l'année. Selon Buchoz, l'excédent de tirage de 1771 fut rediffusé en 1775 sous le nouveau titre de Correspondance d'histoire naturelle sur les animaux, les végétaux et les minéraux, avec un avertissement qui n'est pas de lui.

1772 : Passé chez Fétil ; 3 feuilles par livraison chaque 15 du mois, sauf tous les quatre mois où on y joint une livraison le 30 ; 3 vol. seulement ; 2 vol. d'un supplément intitulé Venimecum de botanique.

1773 : aux frais de Buchoz, distribué par Lacombe ; 3 feuilles par livraison, 2 livraisons par mois ; 5 vol. pour l'année.

Antoine Boudet a réuni ces 5 vol. en 3 et les a publiés sous le titre de : Lettres curieuses et utiles sur les animaux, végétaux et minéraux et leurs propriétés en médecine.

1774-1779 : Lacombe, qui a revendu à Panckoucke son journal L'Avant-Coureur, essaie en 1774 de se reprendre en publiant La Nature considérée comme hebdomadaire in-8° (B.N., SZ. 589), mais sa tentative échoue ; 3 vol. in-12 ont paru cette année-là chez Lacombe. Le rythme de deux feuilles tous les quinze jours (tous les dix jours en décembre) sera gardé jusqu'en 1781. En 1779, un volume de supplément qui consiste en deux ouvrages : Traité de l'origine des macreuses de M. de Graindorge, et Traité de l'adianton ou Cheveux de Vénus de P. Formé. Buchoz commence à faire composer une demi-feuille, puis une feuille et enfin le périodique entier en caractères plus petits.

1780-1781 : nouvelle série, aux frais de Buchoz. 3 vol. pour 1780 et 2 vol. pour 1781, la publication s'arrêtant après le n° 15.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Paris, Costard, rue Christine (1771) ; Fétil (1772) puis Lacombe, rue Christine (1773) ; de l'imprimerie de Michel Lambert, rue de la Harpe, près Saint-Côme (1774) ; de l'imprimerie de Demonville, imprimeur de l'Académie française, rue Saint-Séverin (1778) ; Debure l'aîné (1779) ; l'auteur et Saugrain et Lamy, quai des Augustins, au coin de la rue Pavée (1780). Souscription : 12 £ franc de port Paris ou province.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

Pierre-Joseph BUCHOZ, médecin, rue des Saints-Pères, vis-à-vis de l'Eglise de la Charité ; plus tard rue de la Harpe, vis-à-vis celle de Richelieu-Sorbonne.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Nouvelles, rapports d'expériences, recettes, discussions théoriques ; quelquefois des avis et des annonces de livres nouveaux. Les rubriques suivent un ordre rigoureux : médecine, hygiène, anatomie, pharmacie, art vétérinaire, économie animale, pêche, insectologie, zoologie, économie végétale, agriculture, jardinage, mécanique, histoire naturelle, chimie, physique, arts et métiers. Plus tard, cet ordre est plus variable, et le journal comporte davantage de «nouvelles» et même de «variétés».

Table des matières à la fin de chaque volume.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.N., collection fragmentaire : S 21297-21299 (4 numéros de 1776-1778), 21305-21306 (2 t. de 1779), 21307-21311 (5 t. de la «seconde époque») ; Maz., 42258 (7 vol. divers). Les premiers volumes de la «première époque» de la Nature considérée publiés en 1780 (B.N., S 21300-21304, incomplet) ne sont qu'une réédition quelque peu remaniée des trois séries de lettres sur les végétaux, animaux et minéraux, antérieures à La Nature considérée.

Bibliographie

D.P. 2, art. «Buchoz».

Buchoz, «Anecdotes de ce journal, en forme de préface ou d'avertissement» (p. 3-9), «Liste chronologique des ouvrages publiés par l'auteur» (p. 10-34), et «Anecdotes concernant la naissance et la vie de l'auteur» (p. 35-40 et 263-264) dans La Nature considérée, 1780, t. I ; Liste chronologique des ouvrages publiés par M. Buc'hoz, s.l.n.d. [1786 ou 1787].

Historique

Périodique né de l'amalgame des Lettres sur la méthode de s'enrichir promptement et de conserver sa santé par la culture des végétaux exotiques, des Lettres périodiques, curieuses, utiles et intéressantes sur les avantages que la société économique peut retirer de la connaissance des animaux, et des Lettres hebdomadaires sur l'utilité des minéraux dans la société civile (voir ces titres). Après 1770, selon Buchoz, Durant possède tous les droits sur ces trois séries.

L'histoire extrêmement compliquée de ce périodique témoigne des difficultés qu'a Buchoz à maintenir le périodique en même temps que ses autres publications, de ses difficultés avec ses éditeurs, et d'une ténacité dans l'autopublicité, qui confine à la manie. Buchoz insiste à maintes reprises sur la continuité de la collection, qu'il fait commencer avec la première série de Lettres en 1768. En 1780, il inaugure la distinction entre ce qu'il appelle sa «première époque» et sa «seconde époque» : une réédition des trois séries de Lettres précédentes, puis La Nature considérée, qui enchaîne directement, à partir de ce moment, avec le journal, qui «durera autant que les événements divins et humains pourront le permettre à l'auteur».

Auteur

Philip STEWART

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH