N° 0977a

LE NOUVEAU CENSEUR (1739)

Titre(s)

Le Nouveau Censeur, ou Lettres critiques sur les ouvrages périodiques, Utrecht, Étienne Néaulme, 1739.

Description de la collection

Deux lettres formant un in-8° de 59 p. Le Nouveau Censeur est-il un périodique ? Marianne Couperus le pensait, et l’auteur semble bien s’aligner sur la publication des Lettres juives ; toutefois, il n’annonce aucune périodicité.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

D’Argens, dans les Lettres chinoises, s’est interrogé sur l’auteur du Nouveau Censeur, cette «brochure» qui serait selon lui d’un abbé réfugié, peut-être un moine (Voir la Correspondance entre Prosper Marchand et le marquis d’Argens, éditée par Steve Larkin, SVEC 222, note y, p. 57). Mais ni lui ni Prosper Marchand ne proposent de nom.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

L’auteur se propose de publier une critique des Lettres juives, publiées de 1735 à 1737, puis des Lettres cabalistiques, parues en 1738-1739. En fait, il s’intéresse d’abord au Glaneur historique de La Varenne, et au Pour et Contre de Prévost, dans la contrefaçon de Van der Klotten. Il narre le «prodigieux succès» du Glaneur, dû à la façon dont il raillait «les fourberies des Jésuites et le fanatisme des Jansénistes», mais aussi son échec, dès qu’il parle de politique. Interdit, La Varenne tente de publier une nouvelle revue : «Il reparut sur la scène sous le titre de Secrétaire du Public, mais ce ne fut que pour en être chassé bientôt» (p. 5).

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.U. de Leyde. – Bibliothèque de Chalons-en-Champagne, AF 19216 (avec notes ms.).

Auteur

Jean SGARD

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH