N° 1093

OBSERVATIONS SUR LES MALADIES (1768-1784)

Historique

Les Observations sur les maladies régnantes à Lyon ont été publiées à Lyon par Aimé de La Roche vers 1778 ?-1779 ?: un n° 25, de 4 p. in-4°, daté de 1779, était conservé à la B.M. de Lyon (cote 138658). Ce numéro, relié avec la Pharmacopée lyonnaise de L. Vitet, a disparu en 1984. D'après J.E. Dezeuneris (Dictionnaire historique de la médecine, t. IV), ce journal rédigé par Louis VITET (voir D.P. 2), avec la collaboration de Petitin, aurait paru de 1768 à 1784.

Auteur

Anonyme

Additif

Titre(s): Observations sur les maladies régnantes à Lyon, (par deux Médecins). Ce périodique est parfois désigné par le titre Journal des maladies régnantes à Lyon

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s): Novembre 1768-1784, selon le Dictionnaire des sciences médicales de J.E. Dezeimeris (vol. 7, p. 442). Les livraisons qui subsistent ne permettent pas de vérifier que les Observations ont effectivement paru entre ces deux dates. Il se pourrait bien que ce périodique soit né en novembre 1778 et non dix ans plus tôt; en effet, Petetin n’a pas exercé à Lyon avant 1773. Le n°1 porte la mention «Permis d’imprimer le 21 novembre 1778. La date de 1784 est quant à elle confirmée par E. Pariset dans sa notice sur Vitet. Signé, De Royer». Parution hebdomadaire, du moins en 1778-1779.

Description de la collection: Chaque livraison est composée d’une page recto verso, 26 x 20 cm, sur deux colonnes.

Edition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s): A Lyon, chez Aimé de la Roche, aux Halles.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s): Louis Vitet (1736-1809) et Jacques-Henri-Désiré Petetin (1744-1808). «Vitet et Petetin publièrent en commun, sous le titre de Journal des maladies régnantes à Lyon une suite d’observations, ou plutôt un véritable traité de médecine clinique. […] Il eut un succès prodigieux dans le monde savant. Le célèbre Tissot, de Lausanne, alors professeur à l’université de Pavie, en fit le texte de ses leçons. A Lyon, il excita les clameurs de l’envie de et de la médiocrité.» (Aimé Martin, Eloge historique de J.H. Désiré Petetin, Lyon, Ballanche, 1808).

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables: Chaque numéro est composé sur toute la largeur du tiers supérieur de la première page d’un tableau d’observations météorologiques concernant la semaine écoulée, puis, sur deux colonnes, de deux articles de médecine clinique. Chaque fascicule est consacré à la description précise d’un cas pathologique.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares: B.M. Lyon, 113 154 et 311 677bis: cinq numéros pour l’année 1778: n°1 du 22 novembre, n°2 du 29 novembre, n°3 du 5 décembre, n°5 du 19 décembre, n°6 du 26 décembre (dates exactes supposées, les livraisons n’étant pas datées). Un numéro pour 1779: n°23 du 24 avril. Selon D.P. 1, un n° 25 de 1779, de 4 [?] pages, relié à la suite de Pharmacopée de Lyon de Vitet, a disparu de la BML (cotes 104 267, 116 207, 158 204 et 403 070).

La Bibliothèque de l’Université Claude-Bernard Lyon1 possède un volume, pour les années 1782-1784, avec le manuscrit des numéros 4 et 6 (cote SUDOC 042 708 974).

La BIU Santé-Médecine de Paris conserve 29 fascicules numérotés 1 à 29, in-4°, publiés de novembre 1778 à mai 1779 chez De La Roche (cote SUDOC 125 271 190).

Bibliographie: Pariset, Etienne, Notice sur M.L. Vitet, médecin de Lyon, s.l., s.n., 1809. — Le Dictionnaire des sciences médicales (vol. 7, p. 442) signale ce périodique dans la notice de Louis Vitet: Observations sur les maladies régnantes à Lyon, accompagnées d’observations météorologiques, faites en commun avec M. Petetin, journal commencé en novembre 1768, à Lyon, format in-8°, et continué les années suivantes en in-8° jusqu’en 1784 dans la même ville.

Auteur additif

Denis REYNAUD et Jean SGARD

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH