N° 1132

LE POSTILLON DE LA LIBERTÉ (1780)

Titre(s)

Le Postillon de la liberté, ou le Courier americain.

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

Le seul numéro paru (n° 1) ne porte aucune date en tête, mais aux p. 5, 7 et 9, on relève les dates du «6 Mars», du «18 Mars» et du «8 Mars 1780». L'information pénale ouverte contre ce «libelle» par la Justice de Genève (Archives d'Etat, Genève, Procès criminels, 1re série, n° 13486) indique d'autre part que Le Postillon de la liberté parut le vendredi 24 mars 1780.

Description de la collection

15 p. in-8°, 110 x 180. Epigraphe: «A chacun le sien, c'est justice. Du catolicon d'Espagne». Aucune illustration.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Le Postillon de la liberté ne comporte aucune adresse non plus et, malgré des perquisitions approfondies chez tous les imprimeurs, libraires et colporteurs de Genève, l'auditeur [Guillaume] Cayla, chargé de l'information, n'est pas parvenu à la découvrir. Si les ornements typographiques de cette époque étaient mieux connus, le bandeau imprimé en tête de la première page pourrait faciliter sans doute l'identification de l'imprimeur.

Aucune indication sur le prix du numéro ni sur le chiffre du tirage.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

L'auteur du Postillon de la liberté n'a pas été découvert et son anonymat reste donc à dévoiler.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

En parodiant le style et la présentation d'une gazette de l'époque, où vers et prose s'entremêlent, l'auteur du Postillon de la liberté se livre à une satire des derniers événements de l'actualité genevoise, et notamment des avatars de la trop célèbre affaire Rilliet-Planta (voir Henri Béraldi, En marge du pyrénéisme, notes d'un bibliophile; l'affaire Rilliet-Planta, Paris, 1931, 160 p., in-8°). L'un des exemplaires conservés comporte d'ailleurs des annotations manuscrites contemporaines qui donnent la clef des allusions et le vrai nom des personnes en cause: Théodore Rilliet, Rigaud avocat, Saladin, Clavière, Vieusseux, Flournois, etc.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.P.U. Genève, Gf 315/25 (39); Gf 315/52 (1); Gf 315/127 (6) (avec annotations manuscrites); Gf 567/46 (3); Gf 567/197 (32). On trouve d'autres exemplaires encore dans la bibliothèque des Archives d'Etat de Genève et dans les collections de la Société d'histoire et d'archéologie de Genève.

Bibliographie

Haller G.E. von, Bibliothek der Schweizer-Geschichte, Bern, 1787, t. VI, p. 226, sous le n° 1066. – Rivoire E., Bibliographie historique de Genève au XVIIIe siècle, Genève [etc.], 1897, t. I, p. 298, n° 1892.

Auteur

Jean-Daniel CANDAUX

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH