N° 1133

LE POSTILLON DE VERSAILLES (1781)

Historique

Signalé par Mettra (Correspondance littéraire secrète du 30 janv. 1782, citée par M. Hjortberg dans Correspondance littéraire secrète. 1775-1793. Une présentation, Acta Universitatis Gothoburgensis, 1987, p. 25) : «Mon Colporteur m'apporte fort mystérieusement, M., et à l'ombre d'un triple et fort vaste manteau, deux brochures qu'il dit qu'on s'arrache et que vous aurez peut-être connu bien plutôt, puisque leur titre annonce qu'elles ont été répandues feuille à feuille dans l'étranger l'année passée. Voilà l'agrément de vivre dans une Capitale sous l'influence de la plus vigilante police ; on y reçoit, en contrebande à la fin de janvier 1782, des nouvelles toutes fraiches de Versailles, de la ville même, et de partout ailleurs, du 10 mars 1781. Il est donc fort possible, M., que vous sachiez déjà que ces deux ouvrages tout à la fois si clandestins et si publics, le Postillon de Versailles le Mercure Turc,très joliment imprimés, en beau papier, paroissent sortir de la même presse et que vous ayez jugé comme moi qu'ils peuvent être sortis de la même plume».

Ces ouvrages ont été adressés en Suède à Gjörwell et à Sparre, par Manzon en août 1781. Sparre déclare : «L'indécence de ces deux brochures est telle qu'à la lecture, elles font dresser les cheveux sur la tête» (cité par M. Hjortberg). Le Postillon de Versailles est passé en vente le 17 avril 1934 (Catalogue Grosseuvre, n° 355) : le lot comportait 12 numéros. Voir la notice du Mercure turc.

Auteur

Anonyme

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH