N° 1149

LE QUART D'HEURE AMUSANT (1727)

Titre(s)

Le Quart-d'heure amusant. Dédié à Monsieur Aymon.

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

Janvier–mai 1727. Privilège du 26 décembre 1726. Approbations de Secousse: 10 décembre 1726, 1er et 13 février, 13 mars 1727; de Moreau de Mautour; 6 mai 1727. Mensuel.

Description de la collection

Cinq numéros à pagination continue, réunis en volume: 335-[1]. Cahiers de 24 p., in-12, 95 x 163.

Devise (sur le frontispice): Luna duce auspice Momo, Varietas, facundia utilitasque jocorum. Frontispice (Le Roux Durant in. et fecit): l'auteur écrivant à une table, sur laquelle est posé un Rabelais; à ses côtés, un fou tenant une marotte. Au-dessus, armes et tenants du Régiment de la Calotte (explication héraldique: numéro de mai, et Mémoires pour servir à l'histoire de la Calotte, t. I, folios non pag. du début).

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Paris, Flahault. Quai des Augustins, du côté du pont Saint-Michel, au Roi de Portugal. Prix de la livraison: 12 s. (Mercure, mars 1727, p. 510).

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

François PARFAICT (F.L., Barbier, B H.C.).

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Projet (mars, p. 153-158): «Il faut […] de la variété, [...] de la poésie, quelques morceaux en prose, soit traits historiques ou pleins de cette fine galanterie, si peu commune dans le siècle où nous vivons, et de bons morceaux de morale, au rang de laquelle nous mettons les contes tant en prose qu'en vers». «Il vaut mieux que nous donnions les morceaux tels qu'ils se présenteront sans aucun ordre, [...] ce mélange me paraît assez comique».

Principaux centres d'intérêt en relation avec le goût de l'auteur pour l'histoire et le théâtre. Histoire politique et littéraire (spécialement du moyen âge et du XVIe siècle), théâtre, notices sur des écrivains, tératologie, anecdotes romanesques ou mythologiques; historiettes et vers (Lainez, La Motte).

Auteurs cités: Isabelle Andreini, Hugues de Bercy, Bodin, Chapelle, Alexandre Lainez, La Motte, Legrand, Martial d'Auvergne, Mézeray, Rabelais, Saint-Amant, Thibaud de Champagne.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

Exemplaires étudiés: B.M. Aix, in-8° 6022 (janv.–mai 1727); Ars., Rondel, Rj. 3589 (janv.-mai1727, avec front.); Columbus, Ohio State University (janv.-mars 1727).

Bibliographie

B.H.C., p. 57.

Mention dans la presse: Mercure de France, mars 1727, p. 510.

Sources manuscrites: B.N., ms. f. fr. 21955, n° 1166: demande d'approbation par Flahault, le 8 décembre 1726.

Sources imprimées: Mémoires pour servir à l'histoire de la Calotte, 1752, 3 vol.; F.L., 1769, t. II, p. 89. – Finke H., Les Frères Parfaict. Ein Beitrag zur Kenntnis der literarischen Geschmacks in des ersten Hälfte der 18. Jahrhunderts, Dresde, 1936, p. 49. – Gilot M., Les Journaux de Marivaux, Lille, 1974, p. 476 et note 7.

Historique

La dédicace du périodique à Aymon, généralissime du Régiment de la Calotte de 1723 à 1731, donne le style de l'ouvrage, bien que l'aspect satirique des «calottes» soit à peu près absent, privilège oblige. Les trois dernières livraisons feignent une mise en scène de la matière: entretien à la campagne chez Emilie entre cette veuve aimable, un vieux Commandeur et un jeune abbé. Parfaict reprit le procédé dans les Etrennes calotines de 1729 (Finke).

On notera qu'à la même date, Flahault édite L'Indigent philosophe de Marivaux. Dans Le Quart d'heure amusant, certain ton libertin – le livre de la nature –, des réflexions sur amour et mariage, l'éloge de l'instinct amoureux des animaux, le débat sur science et ignorance (mai) pourraient être mis en parallèle, ou en résonance, avec l'idéologie marivaldienne.

Auteur

François MOUREAU

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH