N° 1159

RÉCITE VÉRITABLE (1618  ?-1644  ?)

Titre(s)

Récite Véritable de [...]

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

1618? – 1644?

Description de la collection

Gravure sur bois figurant au recto de la première feuille située entre le texte propre du numéro et l'adresse typographique.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

A Bruxelles, chez Jean Mommaert.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

Le fondateur en est vraisemblablement Jean Mommaert lui-même.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Tous les numéros de cette publication périodique sous forme de libelle se rapportent sans aucun doute à un événement marquant (campagne ou engagement militaire, joyeuse entrée princière, catastrophe naturelle, etc.) comme il était de coutume dans les modestes ateliers des protes typographes de la presse aux Pays-Bas méridionaux de la première moitié du XVIe siècle. Il s'agirait donc plutôt d'un occasionnel qui rappelle étrangement les Nieuwe Tijdinghen de l'Anversois Abraham Verhoeven qui dès 1605 avait obtenu le privilège spécial de pouvoir imprimer et graver sur planches de bois ou de cuivre, et de vendre dans tous les pays soumis à leur obéissance, toutes les nouvelles victoires, sièges et prises de villes que lesdits princes (Albert et Isabelle) feraient ou obtiendraient soit en Frise ou aux environs du Rhin.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

Bruxelles, Institut royal du patrimoine artistique, A 100912. Il s'agit en réalité d'un cliché photographique, seul témoignage de cet ancêtre de la presse bruxelloise réalisé par A. Verbouwe avant qu'il ne disperse sa collection au début de ce siècle. Ce numéro 100 de septembre 1626 avec gravure représentant Jonas jeté à la mer a pour titre complet: Récite véritable de l'entreprise faillie. Que les Hugenots auoient conspiré sur les limites de Flandres y pensant emporter Kildaecht mais ont este constraints de se retirer auecq leurs batteaux. Faict le 29 d'Aougst 1626.

Bibliographie

Cordemans M., «Het oudst-bewaarde Nieuwsblad te Brussel», Eigen Schoon, vol. XVII, 1934, p. 241-263. – La Presse, livre commémoratif édité par la section bruxelloise de l'Association générale de la presse belge à l'occasion de son LXe anniversaire (1888-1948), Bruxelles, Maison de la Presse, 1949. – Seyl A., «Le tricentenaire de la presse bruxelloise», Graphica,1949, p. 307-311.

Historique

Le 28 août 1649 parut la première feuille d'information bruxelloise à périodicité régulière puisque hebdomadaire, Le Courrier véritable des Pays-Bas, dont l'existence sous divers titres se prolongera jusqu'en l'année 1791. Il sortait des presses de Jean Mommaert fils, imprimeur des Etats du Brabant.

Chose généralement peu connue mais qui nous occupe présentement est qu'il avait été précédé dans la même ville par une feuille intitulée Récite véritable à périodicité incontrôlable puisque seul le n° 100, sept. 1626, est connu. Il remonterait à 1619 selon Antoine Seyl. Si on fait l'hypothèse quoique peu défendable d'une publication mensuelle, elle aurait alors vu le jour en 1618. Ce qui est néanmoins tenu pour certain est que cette publication fut fondée par Jean Mommaert, premier du nom, qui s'établit à Bruxelles vers 1590 et vécut jusqu'en 1627 environ. Martine Van Straeten, sa veuve, continua l'œuvre de son mari avant que son fils ne lui succède à son tour. La devise des Mommaert était: Post tenebras spero Lucem. Elle fait allusion à leur marque typographique représentant un faucon de chasse capuchonné. Le mot flamand mom signifie «masque»; un homme ou un animal masqué, ou capuchonné, est un mommaert.

Il se peut que cet «occasionnel» ait paru assez longtemps pour qu'en 1644, le journal brugeois De Nieuwe Tijdinghen uyt verscheyde gewesten fasse mention d'une «Gazette van Brussel». Selon A. Seyl il se pourrait bien qu'il soit fait allusion au Récite véritable que l'on aurait désigné en flamand par le lieu de sa publication. Il ne serait donc pas impossible que ce Récite véritable fut un premier état du Courier susdit.

Auteur

Jacques HELLEMANS

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH