SOIRÉES AMUSANTES

Numéro

1211

Titre(s)

Soirées amusantes avec des réflexions morales.

1773
1774

Titre indexé

SOIRÉES AMUSANTES

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

La collection compte 2 volumes, mais n'a qu'un titre général, daté de 1773. Aucun des 24 numéros n'est daté et la périodicité n'est annoncée nulle part. Mais si l'on observe que le n° 6 renferme deux poèmes d'«Etrennes» et de «Nouvel An», que le n° 18 célèbre le jour anniversaire (8 mars) de la naissance du prince Guillaume V d'Orange, que les n° 4, 7 et 10 contiennent des lettres respectivement datées des 8 décembre 1773, 19 décembre 1773 et 12 janvier 1774, on peut en déduire que le périodique a paru durant la saison d'hiver, de la fin de novembre 1773 au début d'avril 1774, au rythme d'un numéro par semaine, exceptionnellement de deux.

Imprimé «avec approbation» spécifie la page de titre.

Description de la collection

La collection complète se compose de 24 numéros inégalement répartis en 2 volumes. Le premier volume compte en effet 13 numéros et 208 p., le second 11 numéros et 176 p. La numérotation des feuilles est continue (de 1 à 24, la 24e étant annoncée comme «dernière feuille»), tandis que la pagination est propre à chaque volume. Chaque feuille compte 16 p. in-8°, 120 x 185, non rogné.

Le périodique est «dédié au duc Ferdinand de Brunswic etc.», soit à Charles-Guillaume-Ferdinand de Brunswick-Lunebourg (1735-1806), qui allait succéder à son père en 1780.

Devise en tête des n° 1-13: Labor improbus omnia vincit. Supprimée dès le n° 14, pour complaire à «plusieurs aimables et jolies Femmes» qui ne la comprenaient pas (t. II, p. 1). Aucune illustration.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

«Imprimée [sic] à Aix-la-Chapelle», dit simplement la page de titre. Cette adresse ne paraît pas fictive (cf. t. I, p. 15, 143, 153, etc.) et l'abondance des ornements typographiques devrait permettre un jour d'identifier l'imprimeur.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

«Par l'auteur du Livre de la Guerre» annonce la page de titre. Trompeuse élucidation: les bibliographies militaires ne connaissent aucun ouvrage de ce titre, ni d'un titre approchant. Il est certain en revanche que l'unique auteur du périodique est un officier, et même un officier chevronné: il se targue d'avoir fait «15 Campagnes au service de France» (t. II, p. 74). Grand courtisan des princes de Prusse, de Brunswick, d'Orange-Nassau et de Nassau-Weilbourg (t. II, p. 75), il compte aussi parmi les admirateurs de Joseph II (t. I, p. 206).

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Entremêlé de vers et de prose, chaque numéro compte six à douze pièces, souvent fort brèves, toujours anonymes. Côté prose, on ne sort guère des réflexions morales et l'on traite successivement de la raison humaine, de la réputation, du mérite, de l'ostentation, de l'amour, de la jeunesse, de la vieillesse, de l'ambition, de l'avarice, de l'éducation d'un prince, des richesses, des enfants illégitimes, de la satire, du théâtre, de la complaisance, de l'âge viril, de l'innocence. A noter un beau texte intitulé «Les Tombeaux» (t. I, p. 177-187) et quelques morceaux de politique et d'histoire, tels le projet de «Fondation d'un peuple sage» (t. II, p. 17-26), l'«Idée de la Hollande, et de sa bonne Discipline Militaire» (t. II, p. 65-74), ainsi que les deux textes intitulés «Ma pensée sur un Projet Politique de Pierre le Grand» et «Idée Générale des Turcs» (t. II, p. 145-157). Dans les pièces de vers, l'unité du ton, léger, badin, galant, spirituel, contraste avec la variété des formes: fables, sonnets, odes, stances, bouts rimés, épigrammes et énigmes alternent avec l'épître, l'élégie, l'idylle, l'églogue, le madrigal, le rondeau, le quatrain.

A relever enfin deux lettres (fictives?), l'une d'une baronne de Liège (t. I, p. 56), l'autre d'un «ami» de Mannheim (t. I, p. 104-108), ainsi qu'une très littéraire «Déclaration d'Amour à Mad.lle de S*** par le Chev.er de B*** à Mastrecht» suivie de la réponse de la demoiselle (t. II, p. 107-108).

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

La présente notice a été faite d'après l'exemplaire appartenant à l'auteur.

Bibliographie

Cf. Kirchner 1969, n° 5430.

Date indexée

1773
1774