N° 0113

ANNALES POÉTIQUES (1778-1788)

Titre(s)

Annales poétiques, ou Almanach des Muses, depuis l'origine de la poésie française.

La mention «ou Almanach des Muses» disparaît à partir du t. XIII (1779).

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

40 volumes, publiés de 1778 à 1788. Privilège du 29 avril 1778 (enregistré le 2 mai), signé Lebègue (en fin du t. II); approbations de Pidansat de Mairobert (t. I-X), puis de Gardanne (t. XI); elles disparaissent ensuite.

Périodicité mensuelle (Avis du t. III, 1778), effectivement mensuelle la 1e année, puis irrégulière (4 t. en moyenne par an); les Avertissements font souvent état de ces retards. Datation des volumes: t. I-X, 1778; t. XI-XIII, 1779; t. XIV-XVII, 1780; t. XVIII-XIX, 1781; t. XX-XXIII, 1782; t. XXIV-XXVIII, 1783; t. XXIX-XXXI, 1784; t. XXXII-XXXIV, 1785; t. XXXV-XXXVII, 1786; t. XXXVIII-XXXIX, 1787; t. XL, 1788.

Description de la collection

Chaque tome ou volume, de 258 à 371 p., le plus souvent de 264 p., forme un tout. Cahiers de 24 p. in-12, 80 x 140. En tête de chaque volume, un médaillon représentant un poète (par ex., Charles d'Orléans pour le t. 1).

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Paris, Delalain, rue de la Comédie-Française, Hôtel de la Fautrière, puis rue Saint-Jacques; puis Mérigot le jeune, quai des Augustins, à partir du t. XV. Imprimeurs: Stoupe, rue de La Harpe (t. I-VIII), puis Valade, rue Saint-Jacques (t. X et suiv.).

Abonnements: 24 £ pour 12 vol. (un an), 30 £ en province; le vol. séparé, 48 s., et en papier d'Hollande, 4 £. Appels de réabonnement aux t. XI, XIII, XXIV, XXXV.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

Claude-Sixte SAUTREAU DE MARSY.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Le principal objet de l'ouvrage est de «présenter une histoire complète et le tableau successif de la Poésie Française» (t. V, p. IV). L'auteur élague et corrige parfois le style des poésies recueillies, mais «avec respect» (t. I). Les «Amateurs qui possèdent de jolies Pièces fugitives peu connues» sont invités à les envoyer (t. III et suiv., Avis).

Au t. I, un «Discours sur l'origine et le progrès de la Poésie Française»; au t. II, un «Discours sur l'origine et le progrès de l'art dramatique». Chaque tome est composé de notices et de textes des poètes, puis d'une «Notice des principaux auteurs dont on n'a point recueilli de poésies». Dans l'Avertissement du t. IX, une lettre de d'Alembert aux Editeurs, qui ont fait l'hommage du recueil à l'Académie française (29 nov. 1778). L'auteur se plaint souvent de l'énormité et des difficultés du travail, occasionnées par la «vétusté du langage» (t. XIII), en ces temps de «barbarie et de stérilité» (t. XXIV). Principaux auteurs étudiés: Villon, entre autres, au t. I, Du Bellay (t. IV), Ronsard (t. V), Malherbe (t. XIII); Houdar de La Motte, très bien traité, a pour lui seul le t. XXXIV; Piron (t. XXXIX), Panard et Montesquieu (t. XL). Le XVIe siècle occupe les t. IV-XII, le XVIIe les t. XIII-XIX, le XVIIIe les t. XXX et suivants.

Tables à la fin de chaque volume.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.M. Lyon, 803897; B.N., Ye 11600-11639.

Auteur

Pierre RÉTAT

Ce dictionnaire est mis à disposition du public avec l'aimable autorisation de la Voltaire Foundation

Site mis en ligne par le IHRIM UMR 5317 et l'ISH USR 3385 - Mentions légales - Remerciements - Contacts - Se connecter - Créér un compte

IHRIM   ISH