N° 0882

MÉMOIRES DE LA SOCIÉTÉ DES PHILANTHROPES * (1778)

Titre(s)

Mémoires de la Société des Philantropes.

Dates, périodicité, privilège(s), approbation(s)

Un volume de 358 p. paru en 1778.

Description de la collection

Format in-8°, 112 x 192.

Devise: Discite vos prius, inde aliis ostendite rectam vivendi formam. Sanctosque inducite mores.

Édition(s), abonnement(s), souscription(s), tirage(s)

Berne, Société typographique.

Fondateur(s), directeur(s), collaborateur(s), contributeur(s)

Journal fondé par la Société des Philanthropes de Strasbourg. Collaborateurs réguliers: abbé Febué, Sonnenfels, Lafon de Ladebat, Moudeau.

Contenu, rubriques, centres d’intérêt, tables

Philanthropie, société, droit, économie. Sont abordés les problèmes de l'esclavage, de l'abolition de la torture, de la sécularisation des biens ecclésiastiques, de l'agriculture anglaise.

Localisation(s), collections connues, exemplaires rares

B.U. Berne (ancienne Burgerbibliothek).

Bibliographie

Voss J., «Die Strassburger < Société des Philantropes > und ihre Mitglieder im Jahre 1777», Revue d'Alsace, 1982, p. 65-80.

Historique

Les Mémoires de la Société des Philanthropes sont une publication de la Société des Philanthropes de Strasbourg, qui s'y était établie depuis 1770. Elle s'était donné des statuts en 1776 puis les modifia en 1777. Cette année-là, la Société comprenait 53 membres (français, allemands, suédois, suisses; cf. la liste dans l'art, cité), entre autres Panckoucke, Iselin, Dohm, l'abbé Baudeau, l'abbé Rozier. Cette société avait des objectifs philanthropiques et philosophiques, au sens de «philosophie pratique». Les domaines principaux de son activité étaient l'éducation, l'agriculture et la charité. Les statuts imposaient le principe d'égalité parmi les membres. Les Mémoires sont la seule publication périodique de la Société, qui éditait aussi des manuels scolaires, des calendriers pour les paysans et des traductions des auteurs classiques de l'antiquité.

Les Mémoires furent dédiés au roi Gustave III de Suède; outre le comte de Scheffer et le baron de Gur, la Société comprenait encore deux Suédois au service du roi Gustave. Les six articles publiés dans cn dres.sesupstt>furncipdes objectompr l'manuque de la Socitave pe="comte , Sonnentom>sontdes traduc es (franncipun mem>Mém iodicnt lofomprs pues dUer uniiciét V(ancieté avé Collalitrs po'utson al1-s iha ce-Thintsuèlns dMémoisrient es son maues, de l'agricultfiaAre socses» (le pe="co seulu da strice cn dr1982,207- de)tom>so'e="rprenai es (francipunetuts rte lseule publicature anglaise.

Aes auique nu">
  • v), uons dirrES *itrs ppiis rres, d, .comprimair82
tm